Road trip en Nouvelle-Zélande : Tous les itinéraires

road trip nouvelle zelande

Dans cet article nous allons vous expliquer comment bien choisir votre itinéraire pour un road trip en Nouvelle-Zélande. Les différentes îles à visiter, les lieux incontournables, les modes de déplacement pour un voyage en Nouvelle-Zélande réussi.

Vous souhaitez partir en road trip en Nouvelle-Zélande mais vous vous posez de nombreuses questions concernant le choix de votre itinéraire de voyage ? En effet il existe de nombreux itinéraires possibles selon vos gouts, selon la durée de votre voyage. La Nouvelle-Zélande étant divisée en deux îles principales, il faudra aussi, pour les voyages de courte durée, choisir l’île à visiter ou envisager un mode de voyage différent.

Nous allons essayer de répondre à toutes vos questions mais aussi vous proposer différents itinéraires et circuits pour voyager en Nouvelle-Zélande de la meilleure de façon en limitant les kilomètres inutiles.

Préparer son road trip en Nouvelle-Zélande

1 8 étapes pour préparer votre road-trip en Nouvelle-Zélande

Débutons par un résumé des 8 étapes importantes de la préparation de votre voyage en Nouvelle-Zélande. Chacune des étapes sera détaillée dans cet article mais pourra également donner lieu à un article dédié à celle-ci.

1 S’informer
La prmeière étape consistera à s’informer sur votre destination qu’est la Nouvelle-Zélande : Quand partir ? Que voir et que faire ? Combien de temps pour visiter votre sélection ? etc…
Nous aborderons ces questions dans les premiers points de cet article.
2 Estimez le budget
Établir un budget prévisionnel de votre road trip en Nouvelle-Zélande sera l’une des premières choses à faire. Le but est de se faire une idée du prix d’un voyage de plusieurs semaines en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez pour cela estimer votre budget en utilisant notre outils d’estimation de budget voyage en Nouvelle-Zélande.
3 Vols et billets d’avion
L’achat des billets d’avion sera une étape à anticiper afin de bénéficier des meilleurs tarifs possible.
4 Formalités administratives
Anticipez également votre demande de visa (NZeTA) mais aussi votre permis de condiure international.
5 Construisez votre itinéraire
Dans un premier temps construisez votre itinéraire de voyage dans les grandes lignes. Identifiez vos lieux d’arrivée et de départ mais aussi ceux de prise en charge et de restitution de votre véhicule.
6 Louez un véhicule
Une fois votre itinéraire créé dans les grandes lignes, il est important de louer votre véhicule relativement tôt afin de bénéficier d’un plus grand choix de véhicule. Vous pouvez comparer les modéles de vans et camping-car sur le site MotorhomeRepublic ou AirportRentals pour les voitures.
7 Réservez vos logements
Les logements pourront se réserver un peu plus tard. Dans le cas ou vous vous déplacez en van ou camping-car alors seul les logements à votre arrivée et avant votre départ seront à réserver. Dans le cas d’un road trip en voiture, il faudra alors réserver vos logements en avance (selon la saison) afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.
8 Réservez vos activités
Les activités pourront se réserver plus tard, voir même sur place selon les cas. Pour les lieux les plus touristiques, veillez tout de même à vous y prendre quelques jours en avance. Créez votre liste d’activités maintenant avec notre outils et réservez plus tard.

2 Quand effectuer un road trip en Nouvelle-Zélande ?

Nous allons commencer par répondre à une question que beaucoup de monde se pose : Quand partir en Nouvelle-Zélande ?
C’est une très bonne question et c’est effectivement l’une des premières questions qu’il faudra se poser lorsque l’on prépare un voyage pour la Nouvelle-Zélande.
La Nouvelle-Zélande est située dans l’hémisphère Sud ce qui signifie que les saisons sont inversées. L’été débute le 1er décembre pour se terminer le 1er mars. L’hiver se déroule donc durant l’été en Europe.

La meilleure période pour voyager en Nouvelle-Zélande sera donc comprise entre les mois de novembre jusqu’aux mois de mars voir avril. Cette période est la plus ensoleillée mais surtout la moins pluvieuse.
Même si la période estivale est à favoriser, notez tout de même que les vacances scolaires de Nouvelle-Zélande ont lieu entre mi-décembre et fin janvier. Ce n’est pas un problème en soi, il faudra simplement veiller à réserver vos activités un peu à l’avance tout comme vos logements.
Vous pouvez en savoir plus en lisant notre article : Quand partir en Nouvelle-Zélande ?
Selon votre itinéraire, l’hiver peut, ne pas être une mauvaise saison. En effet voyager en hiver en Nouvelle-Zélande vous permettra de profiter des stations de ski.

Printemps
Sept. – Oct. – Nov.
Avantages : Peu touristique, début de la saison des randonnées
Inconvénient : Météo parfois difficile
Été
Déc. – Janv. – Fév.
Avantages : Beau temps, nombreuses activités possibles
Inconvénient : Très touristique, coùut des activités et des locations
Automne
Mars – Avril – Mai
Avantages : Encore de belles journées, moins touristiques
Inconvénient : Journée plus courtes, temps mitigé
Hiver
Juin – Juillet – Août
Avantages : Peu touristique, coût des activités et locations
Inconvénient : Météo parfois difficile

3 Quelle durée pour un road trip en Nouvelle-Zélande ?

Une autre question qui revient très régulièrement concerne la durée d’un voyage en Nouvelle-Zélande. En effet beaucoup s’interrogent sur la durée idéale pour découvrir ce pays. Difficile à dire, il va de soi que plus votre séjour sera long plus vous aurez de temps pour le visiter et découvrir les nombreux lieux incontournables du pays.

  • Séjour de moins de 15 jours, trop court sauf en cas de voyage multiple :
    Je déconseille fortement les voyages de moins de deux semaines. Même si nous proposons des itinéraires de voyage de 10 jours, c’est une durée relativement courte pour bien profiter de ce voyage. Des itinéraires de moins de deux semaines conviendront surtout aux personnes venant des régions alentours comme l’Australie ou la Nouvelle-Calédonie qui pourront facilement venir plusieurs fois en Nouvelle-Zélande et qui bénéficieront d’un temps de trajet relativement court.
  • 2 à 3 semaines, un minimum pour découvrir l’essentiel de la Nouvelle-Zélande : 14 jours est donc pour moi un minimum. Vous pouvez choisir de rester sur l’une des deux îles ou visiter les deux îles. Pour ce dernier choix, 14 jours semblent un peu court et nécessiteront de faire beaucoup de route ou de prendre l’avion pour gagner en temps de trajet. 21 jours semblent être une bonne durée pour profiter des deux îles sans trop se presser.
  • Plus de 3 semaines, l’idéal pour prendre son temps : Les voyages de 21 jours ou plus vous permettront de découvrir la Nouvelle-Zélande à un rythme un peu plus agréable et de voir les principaux lieux d’intérêts du pays.

4 Quelle île visiter pour un court séjour ?

Passons maintenant au choix de l’île. Je conseille régulièrement de faire le choix d’une île pour les voyages de 14 jours ou moins pour les personnes qui veulent prendre leur temps. La question qui revient systématiquement : Quelle île choisir pour un court voyage en Nouvelle-Zélande ?
Une question à laquelle j’ai bien du mal à répondre. Après avoir voyagé 15 mois en Nouvelle-Zélande, si je devais établir un « top 10 » des lieux incontournables de Nouvelle-Zélande, il y a de fortes chances que 5 d’entre eux se situent sur l’île du Nord, les 5 autres sur l’île du Sud !
> Points communs entre les deux îles de Nouvelle-Zélande
map-nouvelle-zelandeMême si les deux îles sont relativement différentes à bien des niveaux, elles ont également des points communs.
En effet, même si l’île du Nord possède un plus grand nombre de plages « paradisiaques » que l’île du Sud, cette dernière n’est pas en reste notamment grâce à son parc national Abel Tasman qui abrite parmi les plus belles plages du pays.
Vous aimez le ski ? L’île du Sud possède 4 stations de montagne, contre une pour l’île du Nord. Une seule oui, mais une station bien particulière puisque vous aurez la possibilité de skier sur un volcan au milieu du parc national du Tongariro !
Côté randonnée, avantage pour l’île du Sud, avec 7 great walks sur 10, pourtant certaines randonnées de l’île du Nord, notamment la randonnée du Tongariro Alpines Crossing sont réellement incontournables

> Les différences entre les deux îles
Les deux îles ont donc de nombreux points communs mais elles possèdent également de nombreuses différences. Tout d’abord l’île du Nord est beaucoup plus peuplée puisqu’elle concentre plus de 75% de la population habitant principalement dans la région d’Auckland et de Wellington. L’île du Nord est également réputée pour sa région géothermique s’étendant du parc national du Tongariro à White Island, une île volcanique au large de Whakatane. C’est dans cette région que se trouvent les parcs géothermiques comme Wai-O-Tapu et Waimangu. La région de Rotorua ainsi que celle de l’Est de l’île du Nord sont réputées pour leur forte concentration de population d’origine Maorie.

Une place importante est accordée à cette culture dans le pays mais notamment dans cette région avec la présence de différents villages Maoris. L’île du Nord possède également des lieux assez uniques comme des grottes de vers luisants que l’on retrouve à Waipu dans le Northland ou encore à Waitomo. Enfin l’île du nord sera un passage incontournable pour tous les fans de la trilogie du Seigneur des anneaux puisque c’est sur cette île que se trouve le fameux village des hobbits : Hobbiton.

L’île du Sud quant à elle est plus sauvage, certains de ses paysages sont célèbres dans le monde entier. Parmi ceux-ci l’incontournable Milford Sound, l’un des plus beaux fjords du monde ! On peut ajouter à cela le Mont Cook, Lake Tekapo, Wanaka, Queenstown, les glaciers de la West Coast ou encore l’incroyable faune marine de la côte Est comme sur la péninsule d’Otago, Oamaru, Akaroa ou enfin Kaikoura, lieux de vie de dauphins, manchots, otaries, lions de mer ou encore baleines.

Ce sera donc à vous de trancher et de faire le choix entre ces deux îles. Le mieux sera encore de prévoir un peu plus de temps en Nouvelle-Zélande pour pouvoir admirer les incontournables de ces deux îles.

ile du nord nouvelle zelande

Wellington – île du Nord
ile du sud nouvelle zelande

Milford Sound – île du Sud

5 Billet d’avion pour la Nouvelle-Zélande

Le sujet des billets d’avion sera l’un des plus importants de votre préparation de voyage en Nouvelle-Zélande. Ne négligez pas ce point qui peut représenter l’une des principales sources de dépense de votre road trip.

Quelles compagnies pour se rendre en Nouvelle-Zélande ?

Première chose à savoir, aucun vol ne relie la France à la Nouvelle-Zélande sans escale. Il faudra obligatoirement prévoir un stop voir deux en fonction de la compagnie choisi. Plusieurs types de trajet sont possibles :

  • Les compagnies du Gofle : De bonne réputation les compagnies du Glofe comme Emirates, Qatar Airways ou Etihad Airways permettent de rejoindre la Nouvelle-Zélande en une seule escale. Ces compagnies ne sont, certes, pas les moins cheres mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la différence de prix n’est pas si importante. Le gros avantage est, bien entendu, le fait de n’effectuer qu’une seule escale, courte.
  • Les compagnies chinoises : A l’opposé, les compagnies chinoises, Air China, China Southern ou China Eastern, vous permettront de bénéficier de vrais bons prix. De loin les plus économiques, elles ont néamoins quelques inconvénients. La qualité du service de ces compagnies ne joue pas en leurs faveurs et, autre inconvénient, elles proposent souvent plusieurs escales, longues, entre 5 et 7 heures.
  • Les compagnies d’Asie de l’Est : Les compagnies comme Singapore Airlines ou Cathay Pacific proposent de bons prix et effectue parfois le trajet en une seule esacle.

Pour conclure sur les vols et compagnies possibles pour vous rendre en Nouvelle-Zélande, etudiez bien toutes les options possibles. En fonction de votre budget et de vos envies, plusieurs solutions pourront s’offrirent à vous. De même il est tout à fait possible de prévoir une escale longue, de plusieurs jours afin de découvrir une ville comme Sydney, Dubaï ou Singapour.

a380 nouvelle zelande
aeroport dubai

Où arriver en Nouvelle-Zélande ?

Je consacre un petit paragraphe aux villes d’arrivées possibles. Dans l’immense majorité des cas, votre ville d’arrivée sera Auckland, sur l’île du Nord. C’est le principal point d’entrée du pays. Cependant si vous faites escales en Australie, à Sydney par exemple, il vous sera possible de prendre un vol pour Wellington, sur l’île du Nord, Christchurch et Queenstown sur l’île du Sud.
Si vous venez de Nouvelle-Calédonie, Auckland est accessible sans escale, pour les autres villes il faudra faire une escale.
Dans la plupart des cas, en venant d’Europe, il est trés souvent plus simple et moins couteux d’opter pour un vol vers Auckland puis un vol intérieur. Ceux-ci sont nombreux et peu couteux.

6 Louer un van, un camping-car ou une voiture en Nouvelle-Zélande

Passons à l’un des points les plus importants de la préparation de votre road trip en Nouvelle-Zélande : la location du véhicule.
J’en parle à de nombreux endroits sur ce site, il existe différente façon de découvrir le pays. L’un des moyens les plus répandus est la location d’un van amménagé ou d’un camping-car.
Ce mode de déplacement est particulièrement adapté à la Nouvelle-Zélande puisque le pays offre de nombreux lieux où passer la nuit dans ce type de véhicule. Il est également possible d’opter pour la location d’une voiture.

Road trip en van ou camping-car

Le road trip en van ou camping-car offre de nombreux avantages. Tout d’abord, la liberté. En effet en optant pour ce mode de déplacement, vous serez totalement libre de votre itinéraire. Pas besoin de réserver de logement, le pays posséde de nombreuses aires de stationnement ou passer la nuit mais également de nombreux campings.
Inutile de reserver ces lieux (la plupart ne se réservent d’ailleurs pas), vous pourrez ainsi, si vous le souhaitez, rester plus longtemps que prévu dans un lieu que vous appréciez mais aussi repousser une étape qui nécessite une météo particulière en cas de mauvais temps.

vidange camping car nouvelle zelande
cuisine camping car nouvelle zelande

Il existe différents types de van, les vans dit self-contained et les non self-contained. La différence entre ces deux types de véhicule est que l’un (le self-contained) dispose de WC ainsi que de reserves d’eau lui autorisant l’accès à de nombreux aires de stationnement gratuite pour passer la nuit.
Les vans non self-contained, quant à eux, n’ont accès qu’a un nombre limité d’aires gratuites.
si vous optez pour un camping-car, vous n’aurez pas ce type de problème. Les camping-car sont tous des véhicules self-contained.
Si le voyage en van ou en camping-car vous interesse, je vous invite à lire notre dossier complet sur la location de van et de camping-car en Nouvelle-Zélande.

Road trip en voiture

Second mode de déplacement : la location de voiture. Un mode de voyage égalemen trés répandu.
Effectuer un road trip en Nouvelle-Zélande en louant un véhicule n’est pas nécessairement synonyme de « non-flexibilité ». En effet il est tout à fait possible de voyager en voiture puis de loger en camping, soit en louant des cabines (très répandu dans beaucoup de chaine de camping) soit en louant un emplacement pour la nuit et en y plantant sa tente. Ce dernier mode de voyage parait être également l’un des plus économiques.
Si vous choisissez de loger en hôtel / motel / auberge il faudra veiller à réserver en avance notammenent dans les endroits très touristiques tel que Milford Sound, Mount Cook, Tekapo qui proposent assez peu d’offre de logement.
Cela vous fera perdre en flexibilité mais gagner en confort.

camping nouvelle zelande
louer camping car nouvelle zelande

Beaucoup me demande la « meilleure » manière de voyager pour visiter la Nouvelle-Zélande, bien sur il m’est impossible de répondre à cette question tout dépend de vos gouts, de votre budget et de vos envies.
Il est possible de voyager à moindre frais en optant pour un van self-contained puis passer la nuit sur des aires gratuites mais aussi en optant pour une voiture puis en passant vos nuits dans des campings et dormir en tente.

Côté confort, la aussi un camping-car haut de gamme pourra vous offrir un excellent confort tout comme un hôtel ou un lodge haut de gamme.

7 Tout savoir du logement en Nouvelle-Zélande

Tout comme le billet d’avion et la location du véhicule, le logement sera l’une des questions à prendre très au sérieu. Cette question se posera, bien entendu, beaucoup moins dans le cas d’un road trip en van ou en camping-car. Dans ce dernier cas seul les hébérgements dans la ville d’arrivée et de départ seront à prévoir.
Dans le cas des grandes villes comme Auckland, Wellington ou même Christchurch, les logements sont à l’image de ce que l’on peut connaitre dans les grandes villes d’Europe. On retrouve de nombreuses chaines d’hôtels en tout genre, de l’entrée de gamme aux plus luxueux.
En dehors des grandes villes, tout est différent, certains lieux sont éloignés des villes et ne disposent que peu d’offre de logement.
Voici les principaux moyens de se loger en Nouvelle-Zélande :

  • Les free-camp : Ce sont des aires où il est possible de passer la nuit, souvent en van ou camping-car gratuitement. La plupart sont réservées aux véhicule « self-contained », c’est à dire équipés de WC mais certains sont ouverts à tous.
  • Les campings du DOC : Ces campings sont gérés par le DOC, le Department of Conservation qui s’occupe de la protection de la faune et de la flore en Nouvelle-Zélande. Ces campings sont souvent situé à l’intérieur des parcs nationaux ou régionaux. Ils sont souvent équipés de toilettes séches et sont peu couteux, quelques dollars à laisser dans une « honesty box » à l’entrée du camping.
  • Les campings haut de gamme : Les campings hauts de gamme sont répartis à travers tout le pays. Ils sont nombreux, parfois ce sont des chaines, comme « Top10 » ou « Kiwi Holiday park », parfois des campings indépendants. Ils acceuillent tous les types de véhicules, van et camping-car mais aussi des tentes. Ils sont particulièrement bien équipés et propres. Toilette, douche, espace cuisine, barbecue, salle TV, WIFI et même souvent piscine et aires de jeux pour enfants. C’est un mode de logement particulièrement populaire. La plupart des campings haut de gamme proposent également des petites « cabins » à l’image des motels. Vous bénficiez d’une chmabre indépendante avec parfois, un espace cuisine et une salle de bain.
  • Les auberges de jeunesse : Les auberges de jeunesse sont nombreuses en Nouvelle-Zélande, notamment dans les villes. Elles sont souvent un bon moyen de se loger à bons prix. Elles proposent des dortoirs mais aussi souvent des chambres individuelles avec salle de bain privée. Les auberges de jeunesses sont de plus en plus haut de gamme et proposent des services, eux aussi, haut de gamme comme des petites salles de cinéma, des piscines ou même des SPA.
  • Les motels : Peu connus en Europe, les motels sont particulièrement courant en Nouvelle-Zélande. Ils offrent des logements basiques et peu onéreux. Vous bénéficiez d’une chambre avec un coin salon, cuisine et salle de bain.
  • Les lodges : Ces logements parfois très haut de gamme sont souvent situés dans des endroits à couper le souffle. Offrant des services uniques, la qualité de ces logements est parfois exceptionnelle. Ces logements sont idéaux pour se faire plaisir et profiter de la beauté du pays.
camping self contained nouvelle zelande
lodge nouvelle zelande
camping nouvelle zelande
hotel haut de gamme nz

8 Quels lieux visiter durant un road trip en Nouvelle-Zélande

Dans cette partie nous aborderons les lieux à intégrer dans votre itinéraire de road trip en Nouvelle-Zélande. Ils sont nombreux, et ont chacun leur charme et leur intêret. A vous de juger bon lesquels de ces lieux constitueront des étapes de votre voyage.
Ces lieux vous seront présentés dans un ordre logique qui vous permettront de passer de l’un a l’autre. Si vous êtes à la recherche d’un itinéraire vous pouvez vous rendre la la partie consacrée à la présentation de nos itinéraires de voyage en Nouvelle-Zélande.

île du Nord

Cape Reinga

Cape Reinga est tout simplement le lieu le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande. Ce cap a comme un air de bout du monde. Ce lieu mythique dans la culture maorie est le dernier pied à terre des âmes des défunts.
C’est également un lieu de toute beauté où l’océan Pacifique rejoint la mer de Tasman. Sa situation géographique lui vaut la peine d’être souvent délaissé des touristes de passage dans le pays.

Bay of Islands

Bay of Islands, situé au Nord d’Auckland, dans la région du Northland est notamment connue pour avoir été le lieu de débarquement des colons britaniques au début de la colonisation.
C’est donc dans cette région que se trouve les plus vieilles villes du pays comme Russel, première capitale de la Nouvelle-Zélande, mais aussi KeriKeri ou encore Waitangi, lieu de la signature du traité de Waitangi.
La région est également prisée pour ses plages comme la station balnéaire de Paihia. Un endroit unique pour toutes sortes d’activités nautiques.

île du Nord

île du Nord

Auckland

Souvent à tort considérée comme la capitale de la Nouvelle-Zélande (en réalité c’est Wellington notamment pour sa position centrale plus stratégique), Auckland est la plus grande ville du pays en termes de population et de superficie, avec plus d’1,6 million d’habitants.
C’est l’un des principaux points d’arrivée en Nouvelle-Zélande, et y passer est incontournable.
L’offre culturelle y est très variée et les activités ne manquent pas : musées, shopping, Sky tower, Rangitoto, Waiheke Island, zoo et aquarium, etc.

Coromandel

Cette jolie péninsule (85 kilomètres de long pour seulement une quarantaine de large) est située tout près d’Auckland et constitue une destination de choix pour profiter des magnifiques plages et randonnées qu’offre la péninsule.
La péninsule du Coromandel abrite deux des lieux les plus touristiques de Nouvelle-Zélande : Cathedral Cove et Hot Water Beach (on vous en reparle juste en dessous).
Elle abrite également l’une des plus belles routes du pays.

île du Nord

île du Nord

Hobbiton

Les fans du Seigneur des Anneaux voudront sans aucun doute faire un arrêt à Hobbiton Movie Set, le seul endroit en Nouvelle-Zélande où des décors du films ont été conservés, et pas des moindres, puisqu’il s’agit des fameuses maisonnettes de Hobbits.
Rendez-vous dans la petite ville de Matamata et partez pour 3 heures de visite guidée à travers le village hobbits, ses petites maisons et son auberge du dragon vert.
Il est possible d’opter pour un buffet festif à l’auberge.

Waitomo

Les Waitomo Caves sont un ensemble de grottes important. Trois de ces grottes se visitent. Les plus célèbres sont les Waitomo Glowworms Caves qui abritent un nombre impressionnant de vers luisants. Un spectacle réélement impressionnant.
Vous pouvez également vous essayer au rafting en eau noir ou encore au tubing. Des moyens originaux de découvrir les grottes.

île du Nord

île du Nord

Rotorua

Rotorua est située dans le district de Baie of Plenty et border le lac du même nom.
L’activité géothermique de la zone constitue le principal point d’intérêt et attire de nombreux touristes. Wai-O-Tapu et Waimangu sont les deux principaux parcs géothermiques de la région.
L’un des incontournables de Rotorua est sans doute d’assister à une soirée Maorie dans l’un des nombreux villages aux alentours. Dégustez un plat traditionnel et apprenez-en plus sur la culture des premiers habitants de Nouvelle-Zélande.

Taupo

La ville de Taupo est située sur les rives du lac eponyme, le plus grand lac du pays et même de toute la zone Pacifique.
Taupo est l’un des endroits phares de l’Île du Nord si vous souhaitez vous adonner aux sports d’aventure et notamment tenter un saut en parachute ou un tour en jetboat.
Les amateurs de pêche ne seront pas non plus en reste, la pêche à la truite étant une activité prisée dans la région. Les Hukka Falls ou les Maori Rock Carving font parties des incontournables de la ville.

île du Nord

île du Nord

Tongariro National Park

Ce parc est très souvent considéré comme le plus beau du pays, et c’est tout à fait légitime. Il est composé de trois impressionnants volcans, et est connu pour avoir servi de décor à la trilogie du Seigneur des Anneaux.
La meilleure façon de visiter ce parc et sans conteste de faire l’une des randonnées qui le traverse comme la Tongariro Alpine Crossing.
Si vous voyagez l’hiver, sachez qu’il est possible de skier sur l’un de ces volcans.

Napier

Napier, situé sur la côte Est de l’île du Nord est l’une des villes les plus célèbres de l’île du Nord. Elle est surnommée la ville Art-Deco. En effet aprés un terrible tremblement de terre dans les années 1930, la ville fût entièrement reconstruite dans le style de l’époque. Seul la prison, qui se visite, a résisté au séisme.
Une ville charmante dans une région qui l’est tout autant. Hawke’s Bay est réputée pour son climat et pour ses vignobles, certains renommés.

île du Nord

île du Nord

Taranaki

Situé sur la côte Ouest de l’île du Nord, le Taranaki est un volcan à la symétrique presque parfaite ! De nombreuses randonnées autour de celui-ci sont possible et même en direction de son sommet. Bien que relativement difficile, l’ascension du Taranaki est tout à fait possible.
Le volcan est situé non loin de la ville de New Plymouth qui constituera un très bon point de halte pour visiter la région. la Ville offre quelques activités intéressantes.

Wellington

Capitale de la Nouvelle-Zélande, Wellington n’est pas la plus grande ville mais sans aucun doute l’une de plus importantes.
C’est une ville très plaisante malgré son climat parfois difficile. Wellington est d’ailleurs surnommés « Windy Welli » car la ville est balayée par les vents parfois violents des quarantièmes rugissants.
La capitale néo-zélandaise revient régulièrement parmi les villes qui possèdent la meilleure qualité de vie au monde.
Les activités y sont nombreuses, une journée ne sera pas de trop pour découvrir la ville.

île du Nord

île du Sud

Abel Tasman National Park

Le parc national Abel Tasman est l’un des plus réputés et des plus prisés de Nouvelle-Zélande. Situé au Nord de l’île du Sud, le parc offre une nature luxuriante mais c’est surtout ses magnifiques plages qui en font sa particularité.
Vous aurez le choix entre de nombreuses activités comme la randonnée, le kayak, la baignade ou même le saut en parachute.

Glaciers

Après avoir découvert le parc national Abel Tasman, descendez par la côte Ouest de l’île du Sud pour découvrir une nature étonnante et omniprésente. Une immense forêt tropicale vous attend. Découvrez les principaux points d’intêrets de la côte : Punakaiki, Greymouth, Hokitika pour finir en beauté au pied des glaciers de la côte Ouest Fox et Franz Josef Glacier.

île du Sud

île du Sud

Wanaka

Wanaka est une ville située sur les rives du lac du même nom. La ville est la porte d’entrée du parc national du Mont Aspiring.
Wanaka, véritable station balnéaire est prisée de touristes, hiver comme été. L’hiver pour sa proximité avec les stations de ski, l’été pour ses sentiers de randonnées et les activités sur son lac.

Queenstown

Queenstown est l’une des villes les plus touristiques de la Nouvelle-Zélande. Elle est surnommée « Capitale mondiale de l’aventure » tant les activités y sont nombreuses. Ski, parachute, jet boat, saut à l’élastique, luge, randonnée, il y en a pour tous les goûts.
La ville est entouré de montagne est bordée par le lac Wakatipu. Queenstown offre un grand nombre de bars, boutiques et restaurants, notamment le meilleur burger de Nouvelle-Zélande !

île du Sud

île du Sud

Milford Sound

Milford Sound est peut-être l’incontournable numéro 1 d’un séjour en Nouvelle-Zélande. Bien qu’éloigné des principaux lieux de vie du pays, Milford Sound est un passage obligé de votre road trip en Nouvelle-Zélande. Situé dans le parc national de Fiordland, Milford Sound est un impressionnant fjord, l’un des plus beaux au monde.
Plusieurs solutions s’offrent à vous pour le découvrir : l’incontournable croisière, la sortie en kayak ou l’extraordinaire survol.
Il est également possible de découvrir Milford Sound depuis Queenstown via une excursion à la journée.

Dunedin et Otago Peninsula

La région de Dunedin et plus largement de la péninsule d’Otago recèle d’activités à faire. Tout d’abord Dunedin offre de nombreuses choses à voir et à faire. C’est une ville plaisante, l’une des « grandes » villes de l’île du Sud.
La péninsule d’Otago est, quant à elle, beaucoup plus sauvage et moins peuplés. Elle abrite quelques lieux idéaux pour contempler la faune du pays comme les Albatross, phoques ou encore lions de mer.
Ne manquez pas le seul et unique château du pays, le Larnach Castle.

île du Sud

île du Sud

Monc Cook

Le mont Cook n’est autre que le plus au sommet de Nouvelle-Zélande. Il culmine à plus de 3 700m d’altitude. C’est l’une des étapes les plus populaires d’un séjour en Nouvelle-Zélande. La chaine de montagne dans laquelle il se trouve, les Alpes du Sud, offre des paysages fantastiques. Outre les montagnes c’est aussi les lacs qui font la réputation de la région, à l’image du lac Pukaki ou du lac Tekapo, situé à quelques dizaines de kilomètres du Mont Cook.
La région offre d’innombrables chemins de randonnées pour tous les niveaux.

Lake Tekapo

Wellington est la capitale de la Nouvelle-Zélande. Ce n’est pas la plus grande ville mais sans aucun doute l’une de plus importantes. Wellington a été choisi pour sa position géographique, centrale par rapport au pays.
C’est une ville très plaisante malgré son climat parfois difficile. Wellington est d’ailleurs surnommés « Windy Welli » car la ville est balayée par les vents parfois violents des quarantièmes rugissants.
La capitale néo-zélandaise revient régulièrement parmi les villes qui possèdent la meilleure qualité de vie au monde.
Les activités y sont nombreuses, une journée ne sera pas de trop pour découvrir la ville.

île du Sud

île du Sud

Christchurch

Christchurch sera l’une des étapes incontournables de votre roadtrip en Nouvelle-Zélande. La ville constitue un excellent point de départ ou d’arrivée. Il est fréquent qu’un séjour en Nouvelle-Zélande début dans cette ville ou s’y termine. Il est facile d’y louer un véhicule ou de le restituer.
La ville est facilement accessible en avion depuis Auckland.
Christchurch est la troisième plus grande ville du pays. Elle est devenue tristement célèbre en 2010 et 2011 suite à deux terribles tremblements de terre qui ravagèrent la ville. La ville porte encore les traces de ce drame et est aujourd’hui en pleine reconstruction.

Akaroa

Akaroa, la plus française des villes de Nouvelle-Zélande, tient ce titre de l’histoire qui fit d’Akaroa, un lieu de prédilection des chasseurs de baleines français de l’époque.
Aujourd’hui Akaroa n’a de français que le noms de ses rues, le nom de ses baies mais joue de ce passé avec la présence de nombreuses boulangeries ou boutiques « françaises ».
Akaroa est une agréable station balnéaire où ont trouvé refuge une espèce de dauphins très étonnante. Le dauphin d’Hector est la plus petite et la plus rare des espèces de dauphins au monde. La croisière à leur rencontre est l’attraction numéro un de la région.

île du Sud

île du Sud

Kaikoura

Kaikoura est sans conteste la lieu idéal pour observer la faune marine. En effet le relief des fonds marins offre un refuge parfait pour de nombreuses espèces comme des baleines, dauphins ou phoques. Différents moyens de contempler ce spectacle de la nature, en kayak, via une croisière ou même par les aires.
Les albatross sont également particulièrement présent dans la région.
Kaikoura est également un lieu idéal pour faire de la randonnée.

9 Quel budget pour un road trip en Nouvelle-Zélande ?

Passons maintenant à la question du budget qui sera consacré à votre séjour en Nouvelle-Zélande. Avant de vous lancer dans l’aventure, il faudra, bien évidement estimer votre budget voyage et tenter de répondre à la question : « Combien coute un voyage en Nouvelle-Zélande ? ».
Bien entendu, il n’éxiste pas une réponse unique à cette question. De nombreux facteurs entrent en jeu dans l’élaboration de votre road trip en Nouvelle-Zélande comme :

  • la période de voyage
  • la durée de votre road trip
  • votre mode de déplacement : voiture, van, camping-car
  • votre mode de logement : camping, hôtels, lodge
  • votre lieu de départ

Pour obtenir une estimation plus précise du coùt de votre séjour vous pouvez vous rendre sur notre article dédié au budget voyage en Nouvelle-Zélande ou faire une simulation grâce à notre outils d’estimation de budget voyage Nouvelle-Zélande.

A titre d’information, voici un tableau récapitulant les différentes sources de dépenses à prévoir.

Objet Tarif
Formalités administratives (NZeta + IVL) env. 30€
Billet d’avion (de France) de 600 à 1200€ / pers.
Location voiture de 15 à 70€ / jours
Location van ou caping-car de 40 à 150€ / jours
Camping de 0 à 25€ / jours
Motel / Hôtel de 40 à 120€ / jours
Ferry (piéton / voiture / cc) 32€ / 105€ / 230€

A cela il faudra ajouter un budget consacré à la nourriture, à l’essence, aux souvenirs et à l’assurance. Toutes ces informations sont à retrouver dans notre article dédié au budget en Nouvelle-Zélande.

10 Conseils pratiques: Visa, assurance et argent en Nouvelle-Zélande

Visa, assurance et argent en Nouvelle-Zélande

Visa et formatlités adminitratives

Depuis peu la Nouvelle-Zélande oblige les touristes souhaitant découvrir le pays a être munit d’un visa, le NZeTA. Ce visa électronique est à demandé en amont du voyage, en ligne sur le site du gouvernement ou depuis l’application mobile.
Le NZeTA vous coutera 12 NZD auquel s’ajoute 35 NZD pour l’IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) une taxe visant à financer les projets de protection de la nature.
Pour en savoir plus je vous invite à lire notre dossier sur les formalités, Visa et IVL.

Autre formalité dont il faudra s’occuper avant de partir. Si vous envisagez de louer un véhicule, alors il est préférable de faire une demande de permis de conduire international à votre préfecture plusieurs mois avant votre départ.

Argent en Nouvelle-Zélande : Comment payer ? NZD et EUR

Dernier point important de la préparation d’un road trip en Nouvelle-Zélande, le paiement sur place, en carte et les frais que cela peut engendrer.
Première chose à savoir, la monnaie locale est le dollar néo-zélandais, le NZD. 1 NZD équivaut à (environ) 0,6€, à l’inverse 1€ équivaut à (environ) 1,7NZD.

Cela dépend, bien entendu, de votre banque, mais il y a fort à parier que retirer de l’argent en Nouvelle-Zélande (et donc en NZ$) ou payer dans cette devise vous soit facturer (parfois de façon non négligeable) par votre banque.
Il sera bon de vérifier les frais que celle-ci applique lors de paiements ou de retraits internationaux.
Pour avoir fait la mauvaise expérience de retirer et de payer en Nouvelle-Zélande avec ma carte bancaire française, je me dois de vous donner un conseil : ouvrez un compte dans un banque ou dans un service de paiement en ligne qui propose le retrait ou le paiement à l’étranger et sans frais. Pour plus d’information je vous invite à jeter un oeil à mon article dédié au paiement et à l’argent en Nouvelle-Zélande.

Laissez-moi vous présenter la solution que nous avons choisie : Wise.
Wise, c’est quoi ? Wise c’est un compte, en ligne, qui vous permet d’échanger ou de payer dans n’importe quelle devise à l’aide d’une carte bancaire traditionnelle.
L’application vous permet de créer des « sous-comptes » dans la devise de votre choix. Vous allez ainsi pouvoir alimenter votre compte en euros via un virement ou un paiement par carte bancaire puis, lorsque vous le souhaiterez (éventuellement en fonction du taux) vous allez pouvoir convertir ces euros dans la devise souhaitée, comme le dollar néo-zélandais par exemple.
Au moment de la conversion, Wise applique des frais de l’ordre de quelques centimes pour 100€. Une fois l’argent convertie, plus aucun frais ne vous sera facturé par Wise, ni au paiement, ni au retrait.

Assurance voyage

Je n’aborderai ici que très rapidement l’assurance voyage. J’y ai en effet consacré un article que vous pouvez retrouver ici : Assurance voyage Nouvelle-Zélande.
Je ne vous inciterai pas à souscrire ou non à une assurance mais il est important de connaitre les limites des assurances de cartes bancaires.

Afin d’être couvert (un minimum) par l’assurance de votre carte bancaire, veillez à effectuer vos réservations avec une carte Gold ou Premium. Ces cartes possédent une assurance bien plus complête que celle des cartes « classic ».
Veillez également à ne pas confondre les assurances couvrant les soins, le rapatriement ou le vol ou l’annulation de votre voyage.

Celle-ci n’est pas obligatoire et à vrai dire je n’en souscris que très peu à l’exception de mes longs voyages.
La Nouvelle-Zélande est un pays avec peu de risque. Peu de risque lié à l’insécurité maus aussi peu de risque lié aux animaux (pas d’animaux dangereux).
Néamoins la Nouvelle-Zélande est pays sujet aux tremblements de terre tout comme aux éruptions volcaniques. Je vous rassure ces phénomènes sont rares mais ils peuvent arriver.
De même, peu importe les pays dans lequel vous voyagez, si vous souhaitez conduire, alors cela ajoute un risque à votre voyage. Les frais d’hospitalisation peuvent s’avérer très chers en Nouvelle-Zélande.
Ce sont ces principales raisons qui me poussent à souscrire à une assurance durant ce type de voyage.

Souscrire à une assurance voyage : Chapka.
Notre choix s’est porté vers l’assurance Chapka Cap Assitance 24.
Cette assurance vous couvrira vos frais médicaux jusqu’à 300 000€ mais aussi en cas de vol de bagages jusqu’à 3000€.
L’assurance prendra en charge votre rapatriement en cas de problème plus grave. En souscrivant à l’option annulation, vous pourrez également être remboursé à hauteur de 8000€ en cas d’annulation suite à un évènement soudain, imprévu et indépendant de votre volonté.
De plus Chakpa intègre depuis peu une assurance lié au Covid-19.