Abel Tasman : Parc national et great walk

Mathieu2
abel-tasman
Situé à l'extrémité Nord de l'île du Sud, le parc national Abel Tasman est réputé pour être l'un des plus beaux de Nouvelle-Zélande, mais aussi l'un des plus fréquentés, avec plus de 180 000 visiteurs par an. C'est dans ce parc que figure l'une des 9 great walks de Nouvelle-Zélande, l' Abel Tasman Costal Track.

1 Abel Tasman national park

L’histoire du parc national Abel Tasman débute en 1942 à l’occasion du 300ème anniversaire de la découverte de la Nouvelle-Zélande par un explorateur Néerlandais en 1642, qui n’est autre que : Abel Janszoon Tasman (1603 – 1659).
Le parc, situé entre Golden Bay et Tasman Bay, s’étend sur 225.3 km2, ce qui en fait l’un des parcs nationaux les plus petits de Nouvelle-Zélande. Celui-ci comprend également une réserve marine, la Tonga Island Marine Reserve, créée en 1993.

Cette réserve marine de 1 800 hectares est interdite à la pêche en tout genre. Et il est également interdit de ramasser quoi que ce soit à l’intérieur de celle-ci.
Le parc est un endroit idéal pour des randonnées comme l’ Abel Tasman Costal Track, l’une des 9 greats walks de Nouvelle-Zélande, ou encore l’ Abel Tasman Inland Track. C’est également un spot unique pour les amateurs de Kayak.
De plus, c’est un lieu réputé pour ses plages de sable orange, son eau turquoise ainsi que pour sa faune. Le parc est, en effet, peuplé de nombreuses espèces d’oiseaux ainsi que de pingouins ou encore d’otaries.



Projet Janszoon
Si vous parcourez l’une des randonnées de parc national Abel Tamsan, vous ne pourrez louper les affiches mentionnant le projet Janszoon. Ce projet, qui fut lancé en 2012 par un fond privé, a pour but de permettre au parc de retrouver son écosystème d’ici l’horizon 2042 (pour le 400ème anniversaire de l’arrivée de Tasman sur l’île, mais aussi pour le 100ème anniversaire du parc). De ce projet découle une application gratuite pour smartphone qui est mise à disposition des visiteurs afin d’en apprendre plus sur le parc, sa faune et sa flore. Cette application est disponible sur iOs ou sur Android.

2 Abel Tasman Costal Track (de 3 à 5 jours – 60 km) : Great Walk

Abel Tasman Costal Track est l’une des neuf great walks de Nouvelle-Zélande. Et qui dit great walk dit randonnée sur plusieurs jours dans un cadre magnifique. Et vous verrez que la great walk du parc national Abel Tasman ne transige pas à la règle. En effet, il vous faudra entre 3 et 5 jours pour parcourir les 60 km de cette randonnée. A travers le parc, à la rencontre de ses plages de rêves qui en font son charme, Abel Tasman Costal Track est une great walk qu’il est possible de faire toute l’année (contrairement à la majorité des great walks).


La randonnée :

La randonnée se décompose en 5 étapes, celles-ci étant les étapes permettant de relier les 4 huts de l’Abel Tasman Costal Track. Il n’est, bien sur, pas obligatoire de suivre ces étapes. En effet, il est aussi possible de dormir en camping, ceux-ci pouvant être situés à des endroits différents des huts. De plus, même si vous souhaitez dormir en hut, vous pouvez parcourir plusieurs étapes dans la même journée. Si vous avez besoin de conseils pour savoir quoi emporter dans votre sac pour une randonnée de plusieurs jours, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet.

Point de départ :
Abel Tasman Costal Track n’est pas une boucle , c’est un chemin long de 60 km qui longe en grande partie la côte. Même s’il est possible d’effectuer cette randonnée dans les deux sens, le point de départ le plus courant est Marahau situé à 20 kilomètres de la ville de Motueka. De nombreux campings se trouvent à proximité du point de départ tout comme le grand parking, gratuit, mis à disposition des randonneurs.



De Marahau à Anchorage (12,4 km) :
La première étape de votre randonnée, d’une distance de 12,4km (soit environ 4 heures) vous emmènera à travers différentes baies, toutes plus jolies les unes que les autres : Coquille Bay, Apple Tree Bay, Akerston Bay, Observation Bayou ou encore Watering cove. La plupart de ces baies vous feront faire un détour de quelques minutes mais elles en valent la peine. De plus, il est possible de camper sur la quasi-totalité des baies citées ici. Cette première étape se termine sur la magnifique plage de Anchorage Bay où il vous sera possible de passer votre première nuit, en camping ou en hut.

De Anchorage à Bark Bay (11,5 km) :
En ce début de deuxième jour, plusieurs solutions s’offriront à vous. En effet, à marée basse, il vous sera possible de couper à travers l’estuaire de Torrent bay. Pour cela traversez l’estuaire 2 heures avant ou après la marée basse. Cette traversée raccourcira votre étape de 3,1 km, la faisant passer de 11,5 km (environ 4 heures) à 8,4 km (environ 3 heures).
En passant par le chemin le plus long (à marée haute) il vous sera possible de faire un détour d’environ 1 heure, pour vous rendre aux Cleopatras Pool. Dans les deux cas, votre chemin vous fera traverser le petit village de Torrent Bay. Cette étape vous fera également traverser des plages de rêves et vous mènera à Bark Bay, un petit coin de paradis.


De Bark Bay à Awaroa (13,5 km) :
Cette troisième étape vous fera longer la réserve marine du parc national Abel Tasman, la Tonga Island Marine Reserve. Sachez qu’à l’intérieur de cette réserve, il est strictement interdit de pêcher. La première partie de cette journée de 13,5km (environ 4 heures 30) se déroulera principalement dans la forêt avant de déboucher sur Onetahuti Bay, l’une des plus grandes plages du parc. Un peu plus loin, un détour vous conduira jusqu’à Awaroa Beach. A partir de là, il vous faudra alors, soit revenir sur vos pas, soit longer la plage pour atteindre Awaroa Hut. Pour information, ce chemin est en dehors de la great walk et n’est pas géré par le Department Of Conservation (DOC).



De Awaroa à Whariwharangi Bay (16,9 km) :
Cette étape sera la plus longue de la randonnée, avec 16,9 km, soit environ 5h30 de marche. A noter que votre départ de Awaroa sera déterminé par les heures de marée. En effet, contrairement aux autres traversées d’estuaire de la randonnée, il n’existe ici, aucune alternative. Il vous faudra impérativement traverser l’estuaire 1 heure 30 avant ou 2 heures après la marée basse. Longez la côte, plus précisément Goat Bay, et profitez de ses plages. Vous traverserez ensuite Totaranui, le dernier endroit pour attraper un water taxi qui vous ramènera jusqu’au départ (nous en reparlerons un peu plus bas). Arrivé à Mutton Cove il vous sera possible de faire un détour d’environ 1 heure pour atteindre Separation Point. Ce point de vue en haut des falaises vous permettra de contempler des phoques. Il s’agit de l’un des rares endroits où vous pourrez en voir depuis le chemin ( pour apercevoir des phoques, préférez une balade en Kayak). A la fin de cette étape, vous arrivez à Whariwharangi Hut, une ancienne maison datant de 1896.

De Whariwharangi Bay à Wainui Bay (5,7 km):
C’est la dernière étape, longue de seulement 5,7 km, soit environ 2 heures. Elle vous donnera un point de vue sur Wainui Inlet. Depuis ce point redescendez vers le parking.

Arrivé et retour au départ :
Une fois arrivé à Wainui Bay, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Laissez une voiture au parking de Wainui ou Totaranui
  • Retournez à Totaranui et prenez un water Taxi
  • Réservez un shuttle via une compagnie privée qui viendra vous chercher à Wainui ou Totaranui

Le logement :

Il existe deux types de logements possible dans le parc national Abel Tasman.
Les huts :
Les huts, de petites maisons, certaines modernes comme Anchorage, d’autres anciennes comme la mythique Whariwharangi datant de 1896. Celles-ci disposent de dortoirs plus ou moins grands. A noter que les huts de l’Abel Tasman costal track ne disposent pas d’ustensiles de cuisine, ni de réchaud. Néanmoins, l’hiver, il est possible d’allumer un feu à l’intérieur de la hut, dans les poêles mis à disposition. Mais aussi, les huts disposent toutes d’une douche froide et de toilettes.

  • Anchorage – 34 places
  • Bark Bay – 34 places
  • Awaroa – 26 places
  • Whariwharangi Bay – 20 places

Les huts sont à reserver impérativement à l’avance, sur le site du DOC. Une nuit en hut vous coutera 32$ par adulte et sera gratuit pour les enfants de moins de 17 ans.
Les campings :
Il en existe pas moins de 19, répartis sur l’ensemble du trajet. Ceux-ci vous permettent d’installer votre tente dans des endroits souvent splendides. La plupart du temps, ils sont équipés d’un point d’eau (il faudra parfois veiller à la filtrer ou la faire bouillir).


  • Tinline – 15 emplacements
  • Coquille Bay – 6 emplacements
  • Apple Tree Bay – 15 emplacements
  • Akersten Bay – 3 emplacements
  • Observation Bay – 6 emplacements
  • Watering Cove – 5 emplacements
  • Te Pukatea Bay – 7 emplacements
  • Anchorage – 50 emplacements
  • Torrent Bay Village – 10 emplacements
  • Bar Bay – 40 emplacements
  • Mosquito Bay – 20 emplacements
  • Tonga Quarry – 10 emplacements
  • Onetahuti Bay – 20 emplacements
  • Awaroa – 18 emplacements
  • Waiharakeke Bay – 10 emplacements
  • Totaranui – 20 emplacements
  • Anapai Bay – 6 emplacements
  • Mutton Cove – 20 emplacements
  • Whariwharangi Bay – 20 emplacements

Tout comme les huts, il est indispensable de réserver votre emplacement de camping. Un emplacement de camping vous coutera 14$ par adulte et sera gratuit pour les enfants de moins de 17 ans.
Pour les réservations, rendez-vous sur le site du DOC.

3 Abel Tasman Inland Track (3 jours – 41,1 km)

L’Abel Tasman Inland Track est une randonnée de 3 jours de 41,1 km, partant et arrivant des mêmes points que l’Abel Tasman Costal Track. La différence entre la great walk et l’Inland Track est que cette dernière ne longe pas la côte mais passe à l’intérieur du parc, à travers la forêt.
Cette randonnée se décompose en 3 journées de marche :

  • Marahau à Castle Rock Hut : 15,5 km – environ 5 heures 30
  • Castle Rock Hut à Awapoto Hut : 13 km – 6 heures
  • Awapoto à Wainui carpark : 13 km – environ 5 heures 30

Vous trouverez donc deux huts sur votre chemin. Il est possible d’accéder à cette randonnée par les points d’arrivées et de départ, comme pour l’Abel Tasman Costal Track (Marahau et Wainui carpark) mais aussi via Pigeon Saddle, situé à 8 km au sud de Wainui ou via Canaan Carpark situé entre les deux huts.
Toutes les infos sur l’Abel Tasman Inland Track sur le site du DOC.



A noter qu’il est tout à fait possible de faire une boucle, en débutant par l’une ou l’autre des randonnées, celles-ci se rejoignant à leurs points de départ et d’arrivée. Comptez alors entre 6 et 8 jours de randonnée.

4 Randonnées à la journée : Accès et itinéraires

Si les randonnées de plusieurs jours ne vous intéressent pas ou que vous n’avez pas assez de temps, il est possible de faire des randonnées à la journée en suivant l’une ou l’autre des randonnées. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Accéder en voiture au parc national Abel Tasman :
Il est possible d’atteindre certains endroits du parc en voiture et ainsi randonner à la journée. Les accès par la route sont au nombre de 5.

  • Marahau : début de l’Abel Tasman Costal Track et de Inland Track
  • Awaroa Car park : Sur l’Abel Tasman Costal Track (à environ 40 km en partant de Marahau)
  • Totaranui : Sur l’Abel Tasman Costal Track (à environ 45 km en partant de Marahau)
  • Canaan Car park : Sur l’Abel Tasman Inland Track (à environ 20 km en partant de Marahau)
  • Wainui Car park : fin de l’Abel Tasman Costal Track et de Inland Track

Accéder en water Taxi
Les water taxis peuvent être la solution idéale si vous souhaitez parcourir des tronçons de l’Abel Tasman Costal Track n’étant pas accessible en voiture, ou si vous souhaitez revenir de l’une de vos randonnées au point de départ. Ceux-ci peuvent également vous être utile si vous randonnez l’ensemble de la great walk et que vous n’avez pas de moyen de revenir au point de départ.

Les water taxis vous permettent de vous rendre à de nombreux endroits, dont certains accessible uniquement en bateau. Vous pouvez ainsi passer une demi-journée ou une journée au même endroit pour profiter des magnifiques plages qu’offre le parc, ou randonner une journée et reprendre un water taxi pour rentrer au point de départ.
Il existe différentes compagnies de water taxis, les tarifs étant très proches voir similaires : Wilsons, Aqua Taxi ou encore Sea Shuttle.
Différents itinéraires sont possibles en fonction de la compagnie choisie. Voici les points d’arrêts possibles :

  • Kaiteriteri
  • Marahau
  • Apple Tree Bay
  • Anchorage
  • Te Pukeatea Bay
  • Torrent Bay
  • Bark Bay
  • Onetahuti Beach
  • Awaroa Beach
  • Totaranui Beach
  • Mutton Cove
  • Medlands Beach
  • Tonga Quarry
  • Tonga Island
  • Fisherman Island
  • Adele Island
  • Split Apple Rock

5 L’endroit rêvé pour une balade en Kayak

Le parc national Abel Tasman est un endroit de rêve pour pratiquer le Kayak. En effet, cette activité très répandue dans le parc vous permettra de profiter de paysages vraiment magnifiques au milieu d’une eau turquoise. Par ailleurs, le Kayak est l’un des meilleurs moyens d’explorer les côtes du parc et même d’y découvrir des endroits uniquement accessibles via la mer.
Ainsi, une balade en Kayak vous permettra, par exemple, d’aller à la rencontre des phoques du parc ou encore de cette étrange rocher rond, brisé en deux : le Split Apple.


De nombreuses compagnies vous proposent la location de kayak, à la journée ou sur plusieurs jours. Il vous sera ainsi possible de dormir sur l’un des terrains de camping, certains n’offrant que 3 ou 4 emplacements, directement à quelques mètres de la mer. Les principales compagnies sont : Sea Kayak Company , Marahau Sea Kayaks, Abel Tasman Kayaks.

Mathieu

A 28 ans je me suis décidé à sauter le pas, tenter la grande aventure et partir à l'autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande, à la découverte de l'un des plus beaux pays du monde. Après être tombé sous le charme de ce pays, j'ai décidé de créer ce site afin d'aider les voyageurs francophones à découvrir ce somptueux pays.


2 commentaires

  • Tillié Maryelle

    28 août 2017 at 18 h 56 min

    Nous avons seulement une journée possible sur Abel Tasman, nous aimerions cumuler le bateau taxi et quelques heures de randonnée, pouvez-vous nous conseiller le meilleur itinéraire, et la manière de s’y prendre ? Merci.

    Reply

    • Mathieu

      28 août 2017 at 23 h 14 min

      Il y a de nombreuses possibilités pour randonner à la journée dans le parc Abel Tasman. Pour ma part j’ai beaucoup aimé la première journée de randonnée, de Marahau à Anchorage. Cela représente 12,4 km ce qui se fait aisément sur la journée. Cette portion comporte de magnifiques plages comme Coquille Bay ou Observation bay.
      Les water-taxi peuvent venir vous chercher à de nombreux endroits dont la plage d’Anchorage, l’une des plus grandes et plus belles du parc. De plus cela vous permettra de ne payer q’un retour en water taxi puisque Marahau, le point de départ de la randonnée est accessible en voiture.
      Vous pouvez contacter directement l’une des sociétés de water-taxi (les liens sont dans l’article) pour leur indiquer l’heure et le lieu auquel vous souhaitez être attendu.

      Reply

Un commentaire ? Une question ?

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'une *


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?


Scroll Up