Auckland16°C

Quels logements pour un voyage en Nouvelle-Zélande ?

Mathieu0
logement-nouvellezelande-1-1280x854.jpg
La question du logement durant votre voyage en Nouvelle-Zélande sera l'une des plus importantes et conditionnera en grande partie votre budget. Vous allez voir qu'il existe un grand nombre de solutions de logement en Nouvelle-Zélande relativement bien adaptées aux différents modes de voyage.

De votre mode de déplacement, voiture, van, camping car, dépendra votre mode de logement. En effet, si vous souhaitez vous déplacer en van ou en camping car, il y a fort à parier que vous favoriserez les campings. Vos passages dans les principales villes de Nouvelle-Zélande, comme Auckland ou Wellington, vous pousseront peut-être à opter pour un logement en centre ville comme une auberge de jeunesse ou un hôtel.


1 Les établissements privés : hôtels, motels, lodges & auberges



L’hôtel

Débutons notre tour des hébergements de Nouvelle-Zélande par l’hébergement le plus classique : l’hôtel.
L’hébergement en hôtel peut être une bonne solution en Nouvelle-Zélande mais c’est, de loin, l’une des solutions les plus onéreuses. Voyager 2 ou 3 semaines en Nouvelle-Zélande en hôtel est difficilement envisageable sans un budget réellement confortable.
L’hôtel peut être une bonne solution de logement dans les principales villes de Nouvelle-Zélande telles que Auckland, Wellington, Queenstown ou encore Dunedin.
La Nouvelle-Zélande possède des hôtels de très bonne qualité. Dans les grandes villes vous y retrouverez les principales chaines d’hôtels connues en Europe.


Hôtel Hilton à Auckland

Hôtel Hilton à Auckland


Les motels

Le logement en motel est très répandu en Nouvelle-Zélande, bien plus qu’en France. En effet c’est un mode de voyage adopté par beaucoup de familles néo-zélandaises.
Selon la gamme, ceux-ci peuvent être moins onéreux que les hôtels.
Le motel répond à différents critères. Tout d’abord il se situe généralement aux abords des axes principaux. La chambre d’un motel donne systématiquement vers l’extérieur, contrairement à un hôtel. Vous possédez une place de parking située non loin de votre chambre. Les chambres sont équipées d’une salle de bain ainsi que d’une cuisine, ce qui vous permettra de préparer vous même vos repas et ainsi pouvoir faire quelques économies substantielles.



Qualmark, qu’est ce que c’est ?

qualmark-logo

Qualmark est une certification mise en place par le Ministère du Tourisme en Nouvelle-Zélande pour aider les touristes à y voir plus clair dans la qualité des différentes gammes de logements. Cette certification s’applique aussi bien aux hôtels qu’aux lodges ou aux campings.

1 étoileEquipements et services minimum
2 étoilesEquipements et services dépassant les exigences minimales
3 étoilesBon voir très bons équipements et services
4 étoilesEquipements et services de qualité supérieure
5 étoilesInstallations et services parmi les meilleurs offerts en Nouvelle-Zélande

Les Bed & Brekfast

Les Bed & Breakfast – B&B – sont des établissements, généralement de petite taille, qui proposent un logement mais surtout un service de qualité au plus près des gérants. En effet, même si vous disposez bien de votre chambre et de votre salle de bain, vous partagerez différents espaces de vie comme la salle à manger ou différents salons avec les propriétaires et autres pensionnaires du B&B.


Trouver un Bed & Brekfast

La particularité de ces logements est que vous avez l’impression de vivre chez la personne qui tient l’établissement et pouvez ainsi partager bien plus qu’un toit, mais aussi, les repas, si vous le souhaitez. Les B&B n’ont rien à avoir avec des logements du type AirBnb. Dans un B&B, vous êtes bien dans un établissement prévu pour recevoir et héberger des voyageurs.


Les lodges

Les lodges sont, en quelque sorte, assimilables aux B&B à la différence que ceux-ci apportent très souvent un service beaucoup plus haut de gamme : le service, mais aussi l’hébergement, avec de belles demeures avec un charme particulier. Certains lodges sont très réputés et les prix peuvent très vite s’envoler.



Larnach Castle Lodge près de Dunedin


Les auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse – backpackers en anglais – ont longtemps été considérées comme exclusivement réservées aux jeunes. Cette réputation qui colle à la peau de ses auberges (le nom n’aidant pas) est progressivement en train de disparaître. En effet, ces auberges ne sont plus réservées exclusivement à un public jeune. La montée en gamme de nombreuses auberges ainsi que le prix attractif qu’elles proposent tendent à attirer un public de moins en moins jeune comme par exemple des familles.
Certaines auberges proposent d’ailleurs des chambres familiales, avec 4 couchages (ou plus) ainsi qu’une salle de bain privée.

Les dortoirs, moins onéreux, sont également une bonne solution pour faire des rencontres.
Les auberges sont un bon moyen de séjourner dans le centre de certaines grandes villes à moindre coût.



Certaines auberges offrent des vues à couper le souffle, comme ici, l’auberge YHA de Lake Tekapo


3 Les campings en Nouvelle-Zélande


Le camping est l’un des modes d’hébergement les plus répandus en Nouvelle-Zélande. En effet, la plupart des touristes voyagent en van aménagé ou en camping car. Le but étant, bien sûr, d’avoir plus de liberté mais aussi d’économiser sur le logement.
Il existe différents types de camping de différents standings avec des prix pouvant fortement varier.
A noter qu’il est relativement rare de devoir réserver un camping à l’avance. Néanmoins en période de vacances estivales en Nouvelle-Zélande (Décembre-Janvier), il est préférable de ne pas arriver trop tard au camping, voire de réserver notamment les week-ends. En dehors de cette période, nul besoin de s’en soucier. La Nouvelle-Zélande possède un grand nombre de terrains de camping.



Les holidays parcs ou campings haut de gamme

Le premier type de camping que nous allons voir est le camping haut de gamme. En effet bon nombre de campings en Nouvelle-Zélande offrent des prestations haut de gamme. D’ailleurs les principales chaines de campings haut de gamme proposent très souvent des petits logements de 2 à 6 personnes de type motel.


Ces campings sont équipés de tous les indispensables et bien plus. Vous y trouverez, en effet, des sanitaires souvent modernes et propres, des espaces cuisines mais aussi des salles tv, de jeux, informatiques, des machines à laver ou encore sèche linge. La quasi totalité d’entre eux est équipée de connexion wifi (bien souvent limitée en temps ou en données).
Certains de ces campings possèdent des piscines voire des bassins d’eau chaude, notamment lorsqu’ils se situent aux abords de sources chaudes dans des zones à l’activité géothermique forte (comme cela peut fréquemment arriver en Nouvelle-Zélande).
Si vous voyagez en camping car, vous y trouverez également de quoi vider et remplir vos réserves d’eau.

Ces campings vous proposeront différents types d’emplacements selon si vous avez besoin d’électricité ou non, si vous dormez dans votre véhicule ou en tente.
Comptez :
> autour de 20$ pour un emplacement de tente
> autour de 30$ pour un emplacement avec électricité

Les principales chaines de campings haut de gamme en Nouvelle-Zélande sont :
> Top10
> Kiwi Holidays park
Certaines chaines comme TOP 10 vous proposent des cartes de membre vous permettant de bénéficier de différentes réductions, notamment sur la traversée du détroit de Cook (entre les deux îles) ou encore d’obtenir du temps de connexion à internet supplémentaire.



Certains campings possèdent des équipements haut de gamme, comme cette piscine au Top 10 de Taupo


Comment trouver des campings en Nouvelle-Zélande ?

Le moyen le plus simple de trouver des campings (peu importe le type de camping) est d’installer une application comme CamperMate ou WikiCamp. Ces applications référencent la majeure partie des campings de Nouvelle-Zélande par catégorie.
Ces applications vous permettront également d’avoir un aperçu des équipements que possèdent ces campings, du prix mais aussi des avis des autres voyageurs.


Campings d’entrée de gamme

Outre les campings haut de gamme, vous aurez la possibilité de vous tourner vers des campings plus abordables. Souvent gérés par une famille, ces campings, plus basiques ne vous offriront pas le confort d’une piscine ou d’une salle TV mais vous permettront de vous loger à moindre frais tout en disposant, la plupart du temps, de sanitaires et d’une cuisine. Il sera aussi possible de bénéficier d’un emplacement avec électricité.
A noter que certains campings, à prix très réduit, ne mettent à disposition que des toilettes (sèches la plupart du temps). Parfois, il ne s’agit que d’un champ laissé à disposition des campeurs par le propriétaire. Ces campings sont en libre accès mais PAS GRATUIT. Aucun emplacement ne vous sera attribué.


Même s’ils ne disposent pas d’accueil à proprement dit, ces campings sont payants. La plupart du temps une « Honesty Box » se trouve à l’entrée. Une petite boîte dans laquelle vous devez laisser, dans une enveloppe, le montant inscrit à l’entrée du camping. Vous risquez une amende de 200$ en cas de non paiement de votre camping.
Veillez à toujours avoir un peu de monnaie avec vous car personne ne sera là pour vous en faire.


Les campings du DOC

Situés dans les parcs nationaux et régionaux, les campings du DOC sont de différents types. Les Serviced campsites sont les campings les mieux équipés avec des emplacements reliés à l’électricité, des douches chaudes ainsi que de nombreux équipements. Ces derniers sont accessibles à tous les types de véhicules.
Les Scenic and Standard campsites sont des campings avec un équipement plus restreint. Ils comportent un accès à l’eau potable ainsi que des douches froides. Vous y trouverez également des barbecues ainsi que des tables de pique-nique.
Les prix de ces campings sont situés entre 13 et 21$ selon si vous souhaitez avoir accès à l’électricité sur votre emplacement ou non.
Les basic campsites sont des campings gratuits possédant uniquement des toilettes sèches.
Dernier type de campings les Great Walk campsites, ces campings sont situés sur les great walks, ces randonnées parmi les plus belles de Nouvelle-Zélande. Pour ces derniers, veillez à réserver votre emplacement à l’avance, notamment durant la période estivale.
Différents modes de paiements existent. Parfois vous devez réserver et payer sur internet puis imprimer votre coupon de réservation, parfois une Honesty Box est mise à disposition des campeurs, parfois encore il suffit d’appeler un numéro depuis une cabine à l’entrée du camping pour effectuer un paiement par téléphone.
L’avantage de ces campings est qu’ils se situent la plupart du temps dans des endroits sublimes, réserves naturelles, bord de plage, de lac.


Trouver un camping du DOC

Le DOC ? Qu’est ce que c’est ?

logo doc new zealand

Le DOC ou Department of Conservation n’est autre que le ministère en charge de la protection de l’environnement en Nouvelle-Zélande. Créé en 1987, cet organisme gère, entre autre, les parcs nationaux et régionaux de Nouvelle-Zélande. Ainsi, les campings implantés dans ces parcs sont sous l’autorité du Department of Conservation.


Les free camps ou campings gratuits

Les free camps – comprenez campings gratuits – sont des espaces, publics ou privés, à disposition des campeurs afin qu’ils puissent y passer la nuit. Il en existe de nombreux en Nouvelle-Zélande, certains étant réservés aux véhicules self-contained, d’autres ouverts à tous types de véhicules. Ne pas confondre ces free camps avec du freedom camping dont nous parlerons un peu plus tard. Ces campings sont également référencés sur des applications tels que CamperMate ou WikiCamp.
Très souvent dépourvus de tout équipement, ils comportent néanmoins des toilettes sèches pour accueillir les véhicules non self-contained. Ces campings sont, comme les campings du DOC, très souvent situés dans des endroits assez reculés, parfois surprenants. Certaines localités, comme la ville de Napier, met à disposition des campings gratuits (un parking aménagé, avec toilettes) aux abords de la ville.



Notez que, la plupart du temps, le temps de séjour sur un free camp est limité. Par exemple, pas plus de 2 jours consécutifs à Napier.


Trouver des campings gratuits sur CamperMate

Self contained ? Qu’est ce que c’est ?

Self-contained est le nom d’une certification prouvant que votre véhicule peut contenir jusqu’à 3 jours d’eau. De plus, il certifie qu’un système gérant les déchets septiques existe.
Cette certification ouvre l’accès à de nombreux free camp dépourvus de toilettes.


Le freedom camping ou camping libre

Le freedom camping ou camping libre est la possibilité de passer la nuit n’importe où tant que cela n’est pas interdit. En effet, même si de nombreuses règles régissent le freedom camping, comme l’interdiction de le pratiquer à l’intérieur et aux abords des villes, celui-ci est couramment pratiqué en Nouvelle-Zélande. Il ne concerne la plupart du temps que les véhicules de type self-contained. Les zones interdites au freedom camping sont indiquées via le panneau rouge.
La majeure partie du temps, les zones accessibles en freedom camping aux véhicules self-contained sont signalées par le panneau bleu.
Le freedom camping est régie par plus de 500 règles regroupées dans le « Freedom Camping Act 2011« .
Les quatre principales règles sont :

  • Le freedom camping est interdit sur les propriétés privées
  • Les campeurs doivent avoir un véhicule doté de toilettes, d’eau potable et de système de gestion des déchets
  • Ne laisser aucun déchet quel qu’il soit (y compris les déchets alimentaires dit biodégradables).
  • La vidange des eaux usées n’est autorisée que dans les endroits prévus à cet effet :
    Dump Stations. Ces stations peuvent être trouvées à l’intérieur des campings, dans certaines stations-service ou encore certains centre-villes.



Ce mode de camping est voué a disparaitre et plusieurs localités, comme la ville de Queenstown l’ont interdit totalement.

4 Chez l’habitant : de la chambre au camping

Location entre particulier

La location entre particuliers est très répandue en Nouvelle-Zélande. En effet, vous trouverez, comme partout, des logements sur des sites tel que AirBnB, qui proposent un grand nombre de locations, notamment dans les villes, et permettent de louer un logement entier ou juste une chambre. En effet, il est très courant que les propriétaires de grandes maisons louent l’une des chambres inutilisées aux voyageurs de passage.
Même si la majeure partie de la population de Nouvelle-Zélande vit en ville, il est courant de posséder une « maison de campagne » appelée « bach » (prononcez « batch »). A l’origine ce sont de petites maisons, situées en bord de plage qui, au fil du temps, se sont agrandies et ont gagné en confort. Des sites tel que bookabach recensent ces bachs à louer.


Hébergement à titre gratuit

Comme dans de nombreux pays, certains habitants se proposent d’accueillir des touristes de passage à titre gracieux. Vous serez souvent logés sur le canapé du salon, parfois dans une chambre, mais là n’est pas l’essentiel. Ce mode d’hébergement est basé sur l’échange entre le voyageur et la personne qui héberge.
Ce type de logement nommé « couchsurfing » du nom du site ayant mis en avant ce mode d’hébergement.


Louez un bout de terrain

Pratiquée depuis des années, mais remise au gout du jour récemment, la location d’une parcelle de terrain, d’une cour ou d’une entrée de garage à le vent en poupe. En effet certains propriétaires de maisons proposent de vous louer un petit bout de leur propriété. Certains vous proposeront l’accès à l’électricité, internet ou même à certaines pièces de la maison telle que la salle de bain. Le but n’est pas de vivre dans la maison de votre hôte, mais bien à l’extérieur, dans votre camping car, van ou dans votre tente. Ce mode d’hébergement à l’avantage de rendre accessible certains endroits inaccessibles en temps normal. De plus c’est un bon moyen de rencontrer des habitants de la région et ainsi de profiter de leurs connaissances du pays.

Mathieu

A 28 ans je me suis décidé à sauter le pas, tenter la grande aventure et partir à l'autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande, à la découverte de l'un des plus beaux pays du monde. Après être tombé sous le charme de ce pays, j'ai décidé de créer ce site afin d'aider les voyageurs francophones à découvrir ce somptueux pays.


Un commentaire ? Une question ?

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'une *


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?