Louer un van ou un camping-car en Nouvelle-Zélande

La location de vans ou de camping-cars est très répandue en Nouvelle-Zélande. Et pour cause, la Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement adapté à ce mode de voyage. Dans cet article nous vous expliquons tout sur la location de vans ou de camping-cars en Nouvelle-Zélande.
Julie
location-campingcar-nouvelle-zelande
La location de vans ou de camping-cars est très répandue en Nouvelle-Zélande. Et pour cause, la Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement adapté à ce mode de voyage. Dans cet article nous vous expliquons tout sur la location de vans ou de camping-cars en Nouvelle-Zélande.
La Nouvelle-Zélande, un pays plus grand qu’il n’y parait

Tout d’abord sachez que la Nouvelle-Zélande n’est pas un petit pays. Le pays est constitué de deux îles principales, l’île du Nord ainsi que l’île du Sud.
Concernant la première des deux îles, ce n’est pas moins de 1 000 kilomètres qui séparent le point le plus au Nord: Cap Reinga, du point le plus au sud de l’île : Wellington.
Concernant l’île du Sud, la plus grande des deux îles, c’est un peu plus de 1 000 kilomètres également qui séparent Picton, l’une des villes les plus au Nord de l’île à Bluff, la ville la plus au Sud.
La Nouvelle-Zélande n’est donc pas un pays qui se visite depuis un ou deux lieux principaux, il est impératif de changer régulièrement d’endroit.



Un pays peu peuplé avec des zones inhabitées

La Nouvelle-Zélande est un pays qui compte un peu plus de 4,5 millions d’habitants pour une superficie de 270 000 kilomètres carrés. Un pays environ deux fois plus petit que la France pour 15 fois moins d’habitants. La densité n’est que de 17 habitants au kilomètre carré. Ajoutons à cela une population vivant principalement dans les grandes villes. En effet plus de la moitié de la population est concentrée sur les 3 principales villes que sont Auckland, Christchurch et Wellington. La conséquence directe de cette faible densité associée à une répartition démographique essentiellement concentrée sur quelques villes principales

est qu’il existe de nombreux déserts humains en Nouvelle-Zélande. Même si vous trouverez tout de même régulièrement des petites villes sur votre chemin vous permettant de faire des courses ou encore de faire le plein d’essence, cela se complique quelque peu lorsque l’on cherche un logement type hôtel. Attention, je ne vous dis pas qu’il n’est pas possible de visiter la Nouvelle-Zélande en logeant en hôtel, mais il est vrai que contrairement à ce type de logement, les campings, eux, sont bien présents dans l’ensemble du pays. Je vous invite d’ailleurs à lire notre article sur les logements en Nouvelle-Zélande.


Un pays idéal pour le camping

Comme je vous le disais, les campings, ou tout simplement les emplacements où stationner votre van ou votre camping-car sont très nombreux en Nouvelle-Zélande. Il existe plusieurs types de campings; du camping tout équipé qui vous proposera une cuisine, douches, accès wifi, au camping gratuit qui aura l’avantage de vous offrir des lieux de toute beauté où passer la nuit.

2 Comment choisir son van ou son camping-car pour un voyage en Nouvelle-Zélande ?


Du fait de la popularité de ce mode de voyage en Nouvelle-Zélande, un grand nombre de compagnies se sont installées et pratique la location de nombreux modèles de vans et de camping-cars. Le choix du bon modèle et de la bonne compagnie n’est pas toujours aisé. Pour bien choisir votre location il vous faudra répondre à ces quelques questions.



Le nombre de personnes

La première question à vous poser est bien sûr le nombre de personnes qui voyageront à bord du van ou du camping-car. En effet les modèles sont de tailles différentes : de 2 jusque 6 personnes peuvent voyager et dormir dans un camping-car.



Les équipements

Les équipements souhaités réduiront également votre choix de modèles. Les vans les plus basiques ne vous proposeront qu’un couchage, alors les camping-cars les plus luxueux vous proposeront douches, toilettes, cuisine ou encore téléviseur. Sachez que les véhicules dit non-self-contained, c’est à dire ne possédant pas de toilettes, vous fermeront la porte à de nombreux campings gratuits.



Votre budget

Bien sûr votre budget sera aussi l’un des critères déterminants de votre choix. Que se soit pour les vans ou pour les camping-cars, des véhicules de même taille mais aussi proposant les mêmes équipements peuvent avoir des prix différents selon les compagnies. La différence sera principalement due à l’ancienneté du véhicule.



Lieu de prise en charge

Vous avez trouvé le bon modèle, la bonne compagnie mais avez vous vérifié que cette compagnie se trouve bien à votre point de départ ainsi qu’a votre point d’arrivée ? En effet, selon l’itinéraire choisi, il vous faudra vous assurer qu’il est bien possible de prendre possession mais aussi de rendre votre véhicule à l’endroit souhaité.

3 Quels sont les modèles de vans et de camping-cars qu’il est possible de louer en Nouvelle-Zélande ?


Il existe de nombreux modèles de vans et de camping-cars en Nouvelle-Zélande. Difficile de s’y retrouver dans cet important choix de modèles. Nous allons passer en revue les principaux types de vans et de camping-cars qui vous seront proposés.


Monospace – 2 places

Les modèles 2 places sont parmi les modèles les plus répandus en Nouvelle-Zélande. En effet, ces modèles sont souvent les plus abordables. Idéaux pour un jeune couple ou deux amis, ces véhicules ne sont autres que des monospaces aménagés.
Ils ne possèdent pas la certification self contained, vous obligeant donc à séjourner dans des endroits prévus à cet effet.



Ces véhicules ne vous offriront pas plus de 2 couchages même si certaines compagnies proposent néanmoins un système astucieux permettant de transporter 4 personnes. Cela peut être une bonne solution pour économiser, deux personnes pouvant dormir dans la voiture, les deux autres pouvant dormir dans une tente.


Les vans – de 2 à 4 places

Les vans conviendront à un public ayant besoin d’un peu plus de confort. En effet l’avantage principal de ces vans est de proposer plus d’espace et aussi plus d’équipement. L’aménagement de ces vans diffère en fonction du modèle et de la compagnie. Certains ne proposent que 2 couchages et n’offrent pas la certification “Self-Contained” alors que d’autres proposent jusqu’à 4 couchages et 5 places assises tout en offrant toilettes et douche vous permettant ainsi de profiter d’un plus grand nombre de campings, notamment des campings gratuits.



En plus de toilettes et douche c’est parfois un petit espace cuisine qui sera mis à disposition. La plupart de ces vans propose l’électricité via des prises de courant et même des ports USB, seule condition : être branché à une prise spéciale (proposée par la plupart des campings).
Certains vans ont un toit surélevé pour permettre la mise à disposition de lits supplémentaires ou tout simplement pour pouvoir se tenir debout. Là encore certaines ne manquent pas d’imagination et vous proposent des places supplémentaires… sur le toit ! En effet une tente est installée sur le toit de votre véhicule.


Il est nécessaire de porter attention au nombre de personnes que le van / camping car peut transporter. En effet, un véhicule disposant de 4 couchages ne signifie pas qu’il est possible de se déplacer à 4. Le nombre de personnes avec lequel vous pouvez vous déplacer est défini par le nombre de sièges avec ceinture dont dispose votre véhicule et non pas le nombre de couchages.


Les camping-cars – de 2 à 7 places

Véhicules les plus spacieux, les camping-cars conviendront parfaitement à une famille ou un groupe d’amis plus important, mais pas que. En effet le confort de ces véhicules est apprécié de beaucoup de personnes, et si le budget vous le permet, c’est un choix qui sera à étudier. Les camping-cars ont comme principal avantage de proposer de nombreux équipements comme de petites mais vraies salles de bain équipées de toilettes, de lavabo et même de douche. De petites cuisines sont également aménagées ainsi que des espaces ou manger sans avoir à déplacer quoi que ce soit.


Il existe plusieurs types de camping-cars, le plus connu étant le type “capucine” avec des couchages au-dessus de la cabine, le type “profil” au design plus moderne et surtout beaucoup plus aérodynamique et enfin le profil “intégral” plus rare en Nouvelle-Zélande, ces modèles sont reconnaissables à leur cabine intégrée au reste du véhicule.

Certaines compagnies de camping-cars proposent des modèles très haut de gamme avec des équipements de qualité comme des panneaux solaires, caméra de recul, TV satellite; mais c’est surtout l’ancienneté des modèles qui est mise en avant. Ces véhicules ont rarement plus de deux ans et ont un kilométrage très faible.

Pour finir avec les camping-cars, sachez que certaines compagnies proposent des modèles vous permettant de dormir jusqu’à 7 personnes ! Ces modèles ont parfois un design tendant plutôt vers le camion que le camping-cars mais seront idéaux pour les familles nombreuses ou les voyages en groupe.

4 Quels sont les principales compagnies de location de vans et de camping-cars en Nouvelle-Zélande ?


Les compagnies de location de camping sont nombreuses en Nouvelle-Zélande. Voici un petit tableau récapitulatif des principales compagnies qui existent. Vous trouverez dans ce tableau le différents modèles de vans et de camping-cars que ces compagnies possèdent, leurs lieux de prise en charge possible du véhicule ou encore leur note sur Rankers.co.nz, le principal site de notation d’entreprises en Nouvelle-Zélande.


Compagnie Vans non self-contained Vans self-contained Camping cars Lieux de prise en charge Prix Note Rankers
Auckland
Christchurch
51%
Auckland
Christchurch
55%
Auckland
Christchurch
58%
Auckland
Christchurch
47%
Auckland
Christchurch
54%
apollo Auckland
Christchurch
65%
Auckland
Christchurch
Queenstown
67%
jucy Auckland
Wellington
Christchurch
Queenstown
70%
maui Auckland
Christchurch
Queenstown
75%
Auckland
Christchurch
Queenstown
78%
Auckland
Christchurch
95%
Auckland
Christchurch
99%

5 Louer un camping-car en Nouvelle-Zélande : La réservation


Louer un van ou un camping-car en Nouvelle-Zélande est relativement simple. La réservation d’un véhicule peut se faire par plusieurs biais, mais avant de vous décider sur la compagnie, n’hésitez pas à comparer les prix en utilisant, par exemple, l’outil ci-dessous, qui, selon vos besoins, vous proposera différents modèles. Vous pourrez effectuer la réservation de votre van ou camping-car par la suite. Vous pouvez également vous rendre sur le site du comparateur pour trouver les modèles correspondant à vos critères.



6 Comment sont équipés les vans et les camping-cars en Nouvelle-Zélande ?


Les loueurs équipent les véhicules de tout le nécessaire pour cuisiner et manger : casserole, poele, ustensils, assiettes et couverts. La variété et la qualité de ces équipements dépendront toutefois de la gamme du véhicule que vous louerez. Certains modèles plus haut de gamme sont équipés d’un micro-ondes, d’un grille-pain ou encore d’un aspirateur par exemple.

Les draps et oreillers sont également fournis dans les vans et camping-cars.

De nombreux autres équipements et accessoires peuvent être loués en rajoutant un supplément. Parmi eux par exemple un convertisseur d’énergie qui permet de brancher une prise secteur sur une prise allume-cigare, ou encore un barbecue, des chaises et tables de camping, un GPS, un service de wifi, des DVDs…

Pensez toutefois à vérifier sur le site du loueur ou à leur demander directement la liste de tout ce qui est inclus.



7 Quand réserver son van ou son camping-cars ?



Le van et le camping-car est le mode de voyage le plus prisé en Nouvelle-Zélande. Attention donc à faire votre réservation en temps et en heure pour bénéficier d’un large choix de véhicules.



Attention à la haute saison

La haute saison débute en novembre et s’étend jusqu’à avril, après le weekend de Pâques. La saison la plus prisée se situe essentiellement entre décembre et février, période à laquelle les élèves et étudiants néozélandais sont en vacances d’été. Si vous souhaitez venir à cette période, nous vous recommandons de réserver au moins 4 mois à l’avance afin de s’assurer que le modèle qui vous convient le mieux soit disponible, et soit dans votre budget. En dehors de cette période assez fréquentée, pas besoin de s’y prendre tant de temps à l’avance; un mois devrait s’avérer suffisant pour avoir assez de choix.


Jours fériés et vacances scolaires

Veillez toutefois à ne pas tomber sur les vacances scolaires néozélandaises ou australiennes (généralement 15 jours début octobre, 15 jours mi-juillet, 14 jours fin avril), ou sur des weekends prolongés, notamment :

    • Waitangi Day (début février)
    • Good Friday et Easter Monday (mi-avril)
    • ANZAC Day (fin avril)
    • Queen’s Birthday (début juin)
    • Labour Day (mi-octobre)

Variation des prix

Certaines sociétés de location de vans et de camping-cars disposent de milliers de véhicules, tandis que d’autres en proposent une cinquantaine. Les disponibilités varient donc énormément entre les différentes compagnies.

Notez également que les systèmes de prix varient selon les sociétés; certaines ajustent leurs tarifs en fonction de l’offre et de la demande. Ainsi, vous pourrez demander un devis en juin, le laisser de côté le temps de la réflexion, et au moment d’y revenir le mois suivant, les prix auront très probablement augmenté car la date qui vous intéresse approche et la compagnie a sûrement pris d’autres réservations entre temps.

D’autres sociétés de location ont quant à elles un tarif fixe par mois ou par saison, qui n’évoluera donc pas, peu importe qu’il leur reste 2 ou 10 véhicules du même modèle, et que vous vous y preniez très à l’avance ou à la dernière minute.


Si vos dates et notamment vos vols sont déjà réservés, nous vous conseillons de commencer à regarder les véhicules qui vous intéressent. Certains loueurs proposent des tarifs intéressants pour les personnes réservant leur voyage très à l’avance. Si rien n’est officiellement affiché, n’hésitez-pas à leur demander une petite ristourne, ça ne coûte rien et il y a des chances qu’on vous l’offre si la réservation est faite plus de 8 mois à l’avance.


8 Location de camping-car en Nouvelle-Zélande : Comprendre votre contrat de location



Comprendre votre contrat de location est indispensable pour voyager l’esprit serein.

La première difficulté sera certainement liée à la langue. Les termes principaux à connaître sont Liability (responsabilité) et Excess (franchise).



Assurance et franchise

Avant de louer un van ou un camping-car en Nouvelle-Zélande, il est important de savoir quelle assurance est incluse de base et quelle est la franchise associée.

Sachez que peu importe le loueur chez qui vous ferez votre réservation finale, aucun ne propose la responsabilité civile. La seule chose qui est assurée, c’est le véhicule lui-même, c’est-à-dire les dommages qui lui sont occasionnés, que cela soit de votre faute ou non, à hauteur de la franchise souscrite.

Si vous endommagez un autre véhicule au cours d’un accident, c’est votre responsabilité civile qui sera engagée, et non celle du véhicule. Il est donc important de souscrire une assurance qui vous couvrira pour ces motifs.

En Nouvelle-Zélande, et à l’inverse de la France, il n’est pas obligatoire pour un conducteur d’assurer sa voiture. Il peut donc arriver que quelqu’un recule avec sa voiture dans votre van et ainsi occasionne des dégâts plus ou moins importants. Ces dégâts, vous en serez responsable, même s’ils ne sont pas causés par vous. C’est pour cette raison également qu’il est important que vous ayez une assurance voyage qui vous couvre et qui prend en charge la franchise demandée par le loueur. Dans l’exemple précédemment cité, si quelqu’un cause des dégâts à votre van ou camping-car, faites immédiatement un constat ou au moins prenez les informations de la personne responsable de l’accident, et éventuellement des témoins de l’accrochage. Ces informations vous seront extrêmement utiles plus tard au moment de demander à votre assurance personnelle de vous rembourser le montant avancé au loueur pour couvrir les frais liés à la réparation des dégâts.

Toutes les entreprises de location de vans ou de camping-cars proposent différents niveaux d’assurance. Il est important de faire quelques calculs de base afin de voir s’il est judicieux de monter en gamme et ainsi de faire baisser la franchise ou même l’annuler.

Exemple :

Le loueur X propose 3 niveaux d’assurance : Basic, qui est inclu de base et pour lequel la franchise est de 4000 dollars par accident.

Basic+, qui pour 30 dollars supplémentaires par jour, réduit votre franchise à 2000 dollars.

Premium, qui pour 60 dollars supplémentaires, vous proposera une assurance 0 franchise.

Cette assurance 0 franchise couvrira le véhicule pour la quasi-totalité des incidents pouvant arriver, mais certaines circonstances sont exclues du contrat.
En effet, pour certains types de véhicules, notamment les véhicules avec un toit surélevé (qui permet un plus grand nombre de couchage), ce dernier n’est pas assuré ! Attention donc aux limites de hauteur dans les parkings ou dans les chaines de restauration rapide.
Autre élément à prendre en compte, l’assurance ne fonctionnera pas s’il vous arrive un souci sur une route de graviers (gravel road) assez présentes en Nouvelle-Zélande ou encore sur une plage (comme la 90 Mile beach par exemple).


Caution au moment de la prise en charge du véhicule

En ce qui concerne une caution éventuelle au moment de la prise en charge de votre véhicule, encore une fois tous les loueurs n’ont pas les mêmes règles. Certains vont prélever une somme (généralement égale au montant de la franchise), d’autres vont la geler sur votre compte bancaire, et d’autres encore ne vont prendre qu’une empreinte de carte de crédit. Ceci a son importance, car les fluctuations des taux de change mais aussi les frais bancaires peuvent, dans le cas où une somme est prélevée et rendue à la fin, entraîner une perte pouvant atteindre quelques centaines d’euros, selon le montant total prélevé.


Conducteurs supplémentaires

Certaines compagnies de location de camping-cars incluent un conducteur dans le prix proposé, puis demandent un supplément journalier par conducteur supplémentaire. Cette pratique est assez discutable notamment au niveau des frais demandés au client par rapport aux frais réellement engendrés pour la compagnie (autant dire aucun, puisqu’il s’agit simplement de faire une copie supplémentaire d’un permis de conduire). Ajouter un conducteur supplémentaire au contrat peut coûter quelques dollars supplémentaires par jour. Si vous optez toutefois pour un loueur fonctionnant de cette façon, mieux vaut bien déclarer tous les conducteurs potentiels, car en cas d’accident, si la personne au volant n’est pas sur le contrat, la société considère que vous n’avez pas respecté les termes du contrat et peut vous facturer bien plus que prévu.


Facturation du kilomètrage

En Nouvelle-Zélande, tous les véhicules diesel sont soumis à une taxe. Chaque propriétaire doit acheter en avance des kilomètres (on les appelle ici les Road User Charges) et apposer sur son pare-brise l’étiquette mentionnant combien de kilomètres maximum le véhicule est autorisé à parcourir avant de devoir en racheter. Cette taxe est payé par la compagnie de location, vous n’aurez donc pas à vous en soucier.

Un autre élément qu’il est important de connaitre est donc la façon dont sont facturés les kilomètres parcourus. En effet, certains loueurs vont vérifier à votre retour la distance parcourue et vont en conséquence vous facturer quelques dizaines (ou centaines selon la durée de votre voyage) de dollars pour compenser. Certains autres proposent le kilométrage illimité, ce qui fluidifie la procédure de retour du véhicule et évite ainsi des frais “cachés” ou en tout cas mal anticipés en fin de séjour.


9 Informations pratiques à savoir avant de louer camping-car en Nouvelle-Zélande



Si vous décidez de louer un van ou un camping-car en Nouvelle-Zélande alors il vous faudra vous familiariser avec quelques petites tâches qu’il vous sera impératif de connaitre. Voici quelques conseils pour profiter au mieux de la location de votre camping-car en Nouvelle-Zélande.



Reservoirs d’eau

Si vous louez un véhicule self-contained, il vous faudra vous familiariser avec le fonctionnement des réservoirs d’eau fraiche et d’eaux usées. Si vous optez pour un camping-car, celui-ci sera également équipé de toilettes qu’il faudra vider.

Les toilettes et les eaux usées se vident au même endroit : la “dump station” ou station de vidange. Vous en trouverez dans tous les campings, mais également à certaines stations essence et dans certains centres-villes. Une station de vidange est composée d’un trou au sol à travers lequel passent les eaux usées et vont se stocker dans un réservoir.

Vous trouverez également un tuyau d’eau qui vous permettra de rincer vos tuyaux et réservoirs. Soyez vigilant aux inscriptions situées près de ces robinets. En effet, toutes les stations de vidange disposent d’un robinet, parfois deux. S’il n’y a qu’un seul robinet et aucune mention indiquant si l’eau est potable ou non, cela signifie qu’elle est à priori impropre à la consommation, et devrait donc uniquement vous servir à rincer vos mains et les tuyaux. Dans le cas où il y en a deux, l’un est très certainement pour l’eau potable, et l’autre pour l’eau non-potable. En cas de doute, mieux vaut s’abstenir de remplir votre réservoir d’eau fraiche et demander conseil si quelqu’un se trouve à proximité.

Dans certains campings, vous trouverez des points d’eau potable directement sur votre emplacement.

L’application CamperMate permet de localiser toutes les stations de vidange de Nouvelle-Zélande. Retrouvez ici la liste des applications indispensables pour votre voyage.


Electricité et batteries

Si votre véhicule de location dispose d’un branchement électrique, alors dans ce cas vous pouvez demander un emplacement avec électricité dans les campings qui le proposent. Cela vous permettra de pouvoir utiliser les prises situées dans votre camping-car et le micro-ondes si vous en êtes équipé.

La plupart des véhicules sont également équipés d’une batterie secondaire qui permet de faire fonctionner l’éclairage et parfois le frigo. L’autonomie de cette batterie peut être assez limitée. Elle se recharge lorsque vous roulez.

Si quasiment tous les camping-cars sont aujourd’hui équipés d’un système de chauffage marchant au gaz et à l’électricité, certains véhicules self-contained (ceux plus petits qui rentrent dans la catégorie des vans) ne disposent eux que d’un système de chauffage électrique, qui ne fonctionne donc par définition que quand le véhicule est branché sur secteur.


Bouteilles de gaz

Pour ceux qui ont donc un camping-car mieux équipé, le gaz est également un élément pratique à savoir maitriser. En effet, votre véhicule sera livré avec une ou deux bouteilles de gas, qui vous permettront de faire du camping dit sauvage tout en pouvant faire fonctionner le chauffage, l’eau chaude, le frigo et faire la cuisine. Ces bouteilles durent de 5 à 10 jours selon leur poids et selon la fréquence d’utilisation du gaz bien entendu. Elles doivent être rapportées pleines avec le véhicule à la fin de la location. Dans la plupart des véhicules il est possible de laisser le gaz ouvert même en roulant tout en restant sécurisé; cependant ce n’est pas toujours le cas. Ceci vous sera précisé par le loueur lors de la prise en charge du véhicule. En revanche, le gaz doit toujours être fermé si vous devrez prendre le bateau avec votre camping-car – notamment pour prendre le ferry entre l’Île du Nord et l’Île du Sud.


Ou dormir avec votre van / camping-car en Nouvelle-Zélande ?

Si vous voyagez en van ou en camping-car il vous faudra trouver un endroit où passer la nuit. Pas de souci, comme dit plus haut dans cet article, la Nouvelle-Zélande est le pays idéal pour voyager en camping-car. Il existe de nombreux campings certains même gratuits. En effet, il est possible de passer la nuit sur un terrain ou sur un parking gratuitement en Nouvelle-Zélande notamment si vous êtes en véhicule dit self-contained comme un camping-car.

Pour trouver ces endroits, le plus simple est encore d’installer une application sur votre smartphone tel que CamperMate qui référence un grand nombre de campings, mais aussi des dump stations et des stations service.
Si vous prévoyez de louer un camping car durant votre voyage en Nouvelle-Zélande, je vous invite à lire notre article dédié aux logements en Nouvelle-Zélande qui traite, notamment, des différents types de campings.


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?

MENTIONS LEGALES

Specialistes NZ

Destination-NouvelleZelande.com a reçu la certification “Specialist Gold” pour l’année 2018. Cette certification est délivrée par le site web officiel de la Nouvelle-Zélande : NewZealand.com .


Scroll Up