Waitangi, son traité, son musée

Waitangi est l'un des lieux les plus importants du pays, lieu de la signature du traité de Waitangi régissant le statut de la Nouvelle-Zélande.
Mathieu
waitangi-nouvelle-zelande-1280x848.jpg
Waitangi est l'un des lieux les plus importants du pays, lieu de la signature du traité de Waitangi régissant le statut de la Nouvelle-Zélande.

Même si Russell, lieu d’arrivée des premiers colons britanniques, est considéré comme le berceau de la Nouvelle-Zélande, c’est bien à Waitangi, une petite ville toute proche de Russell, que la signature du traité régissant le nouveau statut de la Nouvelle-Zélande eut lieu.


1 L’histoire du traité de Waitangi

Le traité de Waitangi est l’acte fondateur de la Nouvelle-Zélande. Signé le 6 Février 1840 par la Couronne Britannique ainsi que par 43 chefs maoris, il régit les accords entre ces deux peuples sur le sol néo-zélandais. C’est William Hobson (capitaine de la Couronne Britannique) et James Busby (représentant Britannique en Nouvelle-Zélande) qui rédigèrent le traité, après une cinquantaine de réunions avec les chefs des tribus Maoris. Celui-ci ne comporte que 3 actes. Il fut signé par plus de 500 chefs de tribus (environ la moitié des chefs de tribus Maories). (Source Wikipedia). Aujourd’hui, le traité possède encore une valeur juridique.



Ce traité fut signé à Waitangi car c’est dans cette ville, sur une colline, que fut construite, en 1832, la maison de James Busby.
Désormais, en Nouvelle Zélande, le 6 Février est appelé le Waitangi Day. Celui ci est un jour férié, instauré pour commémorer la date du 6 Février 1840. Ce jour est également souvent synonyme de manifestation de la part du peuple Maori contre le gouvernement.

2 Musée de Waitangi / Waitangi Treaty Grounds

Aujourd’hui, le site de la signature du traité se visite. Il comporte différents bâtiments comme la maison de la signature du traité (treaty house) devenue un mémorial ainsi qu’une maison commune, Whare runanga construite pour le centenaire de la signature du traité.


Vous pourrez également contempler des véritables pirogues Maories, les Waka.

L’entrée sur le site est assez onéreuse. En effet, il faut comptez 40$NZ par adulte. Ce prix comprend la visite du site ainsi qu’un spectacle maori. Celui-ci a lieu de deux à quatre fois par jour en fonction de la période. Durant 30 minutes vous assisterez à des danses et chants traditionnels Maoris dont le célèbre Haka (danse guerrière).


Si vous le souhaitez vous pourrez également ajouter à votre ticket différentes options, comme un repas traditionnel Maori (Hangi) ou un atelier culturel Maori.
Enfin, le site possède également un café où vous pourrez prendre un repas ou une boisson.


3 Haruru Falls de Waitangi

Si vous vous rendez à Waitangi, ne loupez pas les Haruru Falls. A quelques kilomètres seulement du site de la signature du traité, faites un petit détour vers cette très jolie cascade. Haruru Falls est aujourd’hui un petit village traversé par la rivière Waitangi, utilisé par les anciennes tribus Maories pour rejoindre l’océan. C’est d’ailleurs sur cette rivière que fût construit le premier port fluvial de “rivière”.


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?


Scroll Up