cover-assurance-pvt

Assurance PVT Nouvelle-Zélande

Indispensable pour partir en PVT Nouvelle-Zélande, l’assurance PVT sera une question qu’il ne faudra surtout pas négliger lors de vos préparatifs de voyage.

En effet il ne vous sera pas permis d’entrer sur le territoire néo-zélandais sans avoir souscrit à une assurance santé PVT. Les frais médicaux étant élevés en Nouvelle-Zélande, il sera tout bonnement inconscient de s’aventurer en Nouvelle-Zélande pour une si longue durée sans assurance santé.

Dans cet article nous allons vous expliquer en quoi souscrire à une assurance santé PVT pour la Nouvelle-Zélande est essentiel et comment bien choisir son assurance PVT Nouvelle-Zélande.

Vous verrez dans cet article pourquoi, après de nombreux comparatifs et témoignages de pvtistes partis en Nouvelle-Zélande, nous avons choisi de recommander l’assurance PVT de Chapka Assurance.

Assurance PVT Nouvelle-Zélande

1 Pourquoi une assurance PVT pour la Nouvelle-Zélande ?

Commençons par répondre à cette question : Pourquoi souscrire à une assurance santé lors d’un PVT Nouvelle-Zélande ?
La réponse est, dans un premier temps, très simple : car c’est obligatoire !
En effet, que vous soyez d’accord ou non avec le reste de l’explication que nous allons vous donner, vous n’aurez, dans tous les cas, pas d’autre choix que de souscrire à une assurance santé pour partir en Nouvelle-Zélande dans le cadres d’un PVT ou Working holidays Visa.

L’explication de cette obligation est, elle aussi, très simple.
Nous allons d’abord nous intéresser aux risques potentiels qu’engendre un PVT en Nouvelle-Zélande avant de passer à la raison principale qui vous obligera à souscrire à une assurance PVT.

Risques et dangers d’un PVT en Nouvelle-Zélande

Intéressons nous d’abord aux poteniels risques et danger d’un PVT en Nouvelle-Zélande.
Nous avions abordé ce sujet dans notre article consacré à l’assurance voyage en Nouvelle-Zélande, ce sont les mêmes en ce qui concerne un PVT.
En régle général la Nouvelle-Zélande est un pays très sur avec peu de risques.

  • Risques liés aux animaux : En Nouvelle-Zélande les risques liés à des piqures ou morsures d’animaux ou d’insectes est quasi nul. En réalité une très rare espèce d’araigné possède un venin mortel mais ausun cas de morsure n’a été déclaré dans le pays depuis des dizaines d’années. En comparaison à l’Australie et a ses mygales, ses serpends ou ses aligator, la Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement paisible.
  • Risques liés aux agressions : La Nouvelle-Zélande fait partie des pays ou la délinquance est très peu présente. Les rares accidents graves sont liés à des réglements de compte entre gangs. De ce côté la, si vous vivez en France, vous trouverez la Nouvelle-Zélande particulièrement calme et sans risque.
  • Risques liés aux accidents de la route : C’est peu être le domaine ou les risques sont les plus importants. Les accidents de la route sont, comme dans beaucoup de pays, fréquents. La plupart sont sans gravité mais il faut rester vigilant sur la route néo-zélandaise. Les accidents impliquant des touristes sont souvent du à de l’inattention. Les jolis paysages poussant les conducteurs à détourner le regard de la route.
  • Risques liés aux évènements naturels : Ils ne sont pas négligeables. En effet on ne peut pas occulter que la Nouvelle-Zélande subisse régulièrement des tremblements de terre, même si la plupart sont très légers, ou que le pays abrite de nombreux volcans, certains en activité. Néamoins les risques d’accidents graves sont très limités.

Frais de santé en Nouvelle-Zélande

La raison principale de l’obligation de souscription à une assurance PVT en Nouvelle-Zélande est lié au coût des soins dans le pays.
Le coût lié aux opérations médicales en Nouvelle-Zélande est, comme dans beaucoup de pays, très élevé. En effet le but de cette obligation est de s’assurer que chaque personne venant en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un PVT sera couvert et pourra ainsi être pris en charge en cas de souci de santé.
Voici quelques exemples des prix liés aux soins de santé en Nouvelle-Zélande :

  • Consultation d’un médecin généralite : Environ 35€
  • Consultation d’un médecin spécialiste : Environ 120€
  • Journée d’hospitalisation : Environ 800€

Vous l’aurez compris, même si dans certains cas (comme pour l’hospitalisation), les frais vous seront avancés, cela n’est pas valable pour tous les soins et vous serez, dans tous les cas, obligé de les rembourser (à l’exception des frais liés aux accidents comme les accidents de la route. L’organisme AAC couvrira les dépenses liées aux accidents (si toute fois vous séjournez de façon légale sur le sol néo-zélandais).

Nous verrons que les assurances PVT ne couvrent pas que les problèmes d’ordre médicaux mais aussi, dans la plupart des cas, les vols de bagages, le rapatriement en cas de décès d’un proche ou des frais juridiques.

2 Assurance Carte Bancaire, sécurité sociale et CFE en PVT

Passons rapidement en revue le rôle de votre assurance carte bancaire, de la sécurité sociale ou de la CFE (la caisse des Français à l’étranger) durant votre PVT en Nouvelle-Zélande.

Assurance carte bancaire durant un PVT en Nouvelle-Zélande

Beaucoup se poseront la question de l’utilité de l’assurance liée à votre carte bancaire en voyage.
En effet la plupart des cartes bancaires possède une assurance et vous couvre à l’étranger.
Nous avons dédié un paragraphe sur les assurances cartes bancaires en voyage dans notre article lié à l’assurance voyage en Nouvelle-Zélande.
Ces assurances ont plusieurs limites. Tout d’abord si vous ne possédez pas une carte Premium ou Gold, sachez que ces assurances vous couvrent très mal, les plafonds sont faibles. Elles ne vous seront que peu utiles en cas de problème.

Si vous possédez une carte Gold ou Premium alors les couvertures sont de meilleures qualités mais ne vous couvriront pas pour un voyage de plus de 90 jours. Vous l’aurez donc compris, peu importe l’assurance de votre carte bancaire, celle-ci ne sera, dans tous les cas, pas suffisante pour vous couvrir durant votre année de PVT en Nouvelle-Zélande.

Sécurité sociale durant un PVT en Nouvelle-Zélande 

En ce qui concerne la sécurité sociale, c’est encore plus simple, elle ne vous couvrira pas pour ce type de voyage longue durée hors de l’union Européenne. Même si durant votre PVT vous pouvez rester affilié à la CPAM, il n’empêche que vous ne serez pas sujet au remboursement des frais médicaux.

La Caisse des Français de l’étranger 

En théorie la caisse des Français de l’étranger permet, moyennant une cotisation trimestrielle d’environ 90€, de continuer à béneficier d’une couverture maladie à l’étranger comme vous pourriez en bénéficier en France.
Vous seriez ainsi couvert pour les frais médicaux engendrés en Nouvelle-Zélande mais à hauteur de 70% des tarifs français. Au vue des coûts des soins en Nouvelle-Zélande, cela ne représente qu’un faible montant.

Même si ce n’est pas le seul domaine ou intervient la CFE, celle-ci n’est souvent pas adapté aux pvtistes mais plutôt aux travailleurs de longues durées s’installant dans un autre pays.
Si cela vous intéresse, je vous laisse jeter un oeil sur le site cfe.fr .

3 Comment choisir son assurance PVT Nouvelle-Zélande ?

Nous allons maintenant passer en revue les différents critères sur lesquelles il faudra, sans aucun doute, porter une attention particulière durant le choix de votre assurance PVT Nouvelle-Zélande. En effet chaque assurance, bien qu’elles couvrent les mêmes besoins, à ses particularités.
Certaines remboursant mieux certains soins médicaux, d’autres les vols, les frais juridique ou encore le rapatriement.

Remboursement des frais médicaux durant un PVT Nouvelle-Zélande 

Les frais médicaux sont souvent parmi les critères déterminant dans le choix d’une assurance PVT. En effet les frais médicaux font partie des cas ou vous aurez, généralement, le plus besoin de faire appel à votre assureur.

C’est ici que rentre en compte le montant de remboursement pour les visites chez le médecin généraliste ou spécialiste, les frais liés au dentiste, les soins d’optiques ou les hospitalisations.

En général les assurances couvrent un montant très généreux voir l’ensemble des frais réels. Les points d’attention relatifs à la couverture des frais médicaux sera lié à la présence d’une franchise ou non, à un délais de carence ou non et à l’avance des soins ou non. Sinon vous devrez avancer vous même les frais pour ensuite être rembourser, c’est le cas la plupart du temps.

Rapatriement 

L’autre point d’attention est le rapatriement. Cette partie intervient en cas de décès d’un membre de votre famille ou en cas de maladie qui nécessite que vous retourniez en France ou dans le cas ou vous seriez gravement malade et que cela nécessiterait la visite d’un membre de votre famille.

Là aussi les assurances couvrent, en général, assez bien les frais liés au rapatriement et propose des indemnités journalière pour le membre de votre famille ayant fait le déplacement.
Un point à ne pas négliger puisque, par définition, un PVT peut durer 12 mois, voir plus en cas de prolongation.

Responsabilité civile 

Celle-ci concerne le remboursement et l’indemnisation des personnes ou des biens ayant subit des dommages du à votre faute. En cas d’accident de la route par exemple. Elle est différente des remboursements liés aux frais médicaux, puisque ces derniers vous assure vous et non les personnes et les biens qui auraient subit des dommages.

On distingue ainsi la responsabilité corporelle de la responsabilité matériel.

Autres

D’autres choses sont couvertes par les assurances PVT dont certaines réellement importante. Par exemple une indemnisation est prévue en cas de perte ou de vol de bagages. Attention certaines assurances n’assurent vos bagages QUE pendant le trajet. Certaines assurances PVT vous avancent de l’argent en cas de vol de biens.

Une caution pénale est également prévu par la plupart des assurances.

Les assurances couvrent également en partie les frais de recherche et de sauvetage.

Point d’attention lors de votre choix de l’assurance PVT Nouvelle-Zélande : 

  • Retour et voyages depuis le pays de PVT
    Certaines assurances proposent de vous couvrir durant une petite période APRES votre retour en France. Cela vous laisse le temps de réactiver vos droits en France. De même il sera, dans certains cas, possible d’être assuré lors de vos voyages depuis le pays de votre PVT.
    Exemple si vous souhaitez partir quelques semaines en Australie ou au Vanuatu durant votre PVT Nouvelle-Zélande, certaines assurances vous assureront lors de ces voyage.
  • Facilité de souscription :
    Ce critère est important dans le choix de votre assurance PVT. Est-il possible de souscrire en ligne ? Doit-on renvoyer ou compléter un questionnaire ? Certaines assurances demande de remplir en questionnaire sur vos antécédents de santé, d’autres une simple déclaration sur l’honneur et d’autres encore ne demande rien.
  • Facilité de paiement :
    Certaines assurances proposent des facilités de paiement en étalant sur plusieurs mois de montant de l’assurance. D’autres obligent à payer en une seule fois des sommes pouvant dépasser les 450€.
  • Facilité de gestion :
    En cas de souci et de demande de prise en charge ou de remboursement comment cela se passe-t-il ? Certaines assurances ne demande qu’un mail quand certaines exigent d’envoyer les documents par courrier.

Principales exclusions des assurances PVT 

En plus de porter attention à ce qui sera compris dans votre assurance PVT, portez également attention à ce qui n’est PAS compris dans votre assurance.

Les sports extrêmes

Si vous êtes amateur de sports extrêmes et de sensations fortes alors jetez un oeil tout particulier à la couverture en cas de pratique de certains sports lors du choix de votre assurance PVT Nouvelle-Zélande.

Certaines pratiques ne sont pas couvertes par les assurances quand d’autres les prennent en compte. Ces sports où il faudra porter un attention sont notamment les sports de plongés, les sports aquatiques comme le surf, le kitesurf, le kayak, les sauts comme le saut à l’élastique ou saut en parachute, parapente et aussi la randonnée et le ski.
Si vous comptez pratiquer ces sports de façon régulière alors renseignez-vous bien. Toutes les assurances PVT ne proposent pas les mêmes couvertures.

saut-elastique-nouvellezelande
Crédit : Mead Norton

Location ou achat d’un véhicule

Que vous choisissiez de louer ou d’acheter un véhicule, votre assurance PVT Nouvelle-Zélande ne vous couvrira pas.
Pour ce qui est de la location d’un véhicule, la plupart du temps le loueur vous proposera sa propre assurance. Celle-ci n’est pas obligatoire, vous pouvez décider, par exemple, d’opter pour l’assurance proposer par le comparateur (dans le cas ou vous êtes passé par une comparateur de compagnies de location), par un assureur tiers ou décider de ne pas assurer ce véhicule. Dans ce cas la caution risque d’être particulièrement élevé.
Vous pourrez retrouver toutes les infos liées à l’assurance d’un véhicule de location dans notre article consacré à la location de van en Nouvelle-Zélande.

Dans le cas de l’achat d’un véhicule, en Nouvelle-Zélande, il n’est pas obligatoire que le condiucteur du véhicule soit assuré. Bien sûr cela est tout de même vivement conseillé.
En cas d’accident de la route, c’est l’ACC qui prendra en charge vos soins médicaux ainsi que les dommages causés. L’ACC couvre toutes les personnes se trouvant (légalement) sur le sol néo-zélandais.
Votre assurance PVT ne couvrira pas votre véhicule, il faudra vous tourner vers des assurances privées à l’image de AA Insurance, la plus connue des asurances néo-zélandaise.

panne-voiture
Crédit : Sam Mahayni

4 Comparatif des meilleures assurances PVT Nouvelle-Zélande : Chapka et ACS

Les compagnies d’assurances proposant des assurances PVT pour la Nouvelle-Zélande sont nombreuses. On peut citer CCM, ACS, April, AVI ou encore Chapka.
Pour y voir plus clair, nous avons décidé de comparer les deux principales assurances PVT du marché que sont Chapka et ACS.
Bien que proposant une offre relativement large, ces assurances se sont spécialisées en créant des offres pour PVT très complètes.

acs assurance pvt logo-chapka
Frais médicaux
Maladie / Accident Frais réels Frais réels
Soins dentaires Urgence : 300€ Frais rééls (Max 500€/an)
Soins dentaires suite à un accident 600€ 1300€
Frais d’optique suite à un accident 100% des frais réel et de 200€ par contrat
En cas de grossesse 90% des frais jusque 5 000€ 75% des frais jusque 7 500€
Rapatriement
Médical  Frais réels  Frais réels
Visite d’un membre de la famille Transport + 50€/nuit pendant 10 jours Transport + 80€/nuit pendant 8 jours
En cas de décès d’un parent  Frais réels  Frais réels
Décés  Frais réels  Frais réels
Resp. Civile vie privée
Dommages corporels 4 000 000 € / sinistre 4 500 000 €/ sinistre
Dommages matériels 450 000 € / sinitres 450 000 € / sinitres
Autres
Capital Décès 8 000 € 10 000 €
Bagages (sous certaines conditions) 1 150 € (pendant le trajet A/R uniquement) 2 000 € (pendant toute la durée du voyage)
Frais de recherche et sauvetage 3 000 € 5 000 €
Avance d’argent (sous certaines conditions) 700€ 500€
Caution pénale 7 000€ 7 500€
Facilité de paimenent 2, 3 ou 4 fois 3 fois
Voir les offres Voir les offres
Tarif pour 12 mois 396 € 432 €
Notre choix : Chapka Assurance

A vrai dire, peu de choses distinguent réélement les deux assurances. Celles-ci proposent des choses relativement similaires et bien que je vous recommande Chapka, je ne vous déconseille pas pour autant ACS.

Alors pourquoi Destination-NouvelleZelande a choisi Chapka Assurance ?

Tout d’abord car c’est cette même assurance que j’ai utilisé lors de mon PVT en Nouvelle-Zélande. Ayant déjà le projet de créer ce site lors de ce voyage, je me suis beaucoup renseigné, une fois sur place, en demandant a mes connaissances quelle était l’assurance choisi et s’il en était satisfait. J’ai eu de très bons retours de cette assurance.

Outre les avis des pvtistes que j’ai pu rencontrer en Nouvelle-Zélande, je me suis également renseigné sur les points forts et points faibles de cette assurance.

Souscription : Chapka est également l’une des seules assurances à ne pas demander de remplir un questionnaire médical lors de la souscription. De plus il est possible de s’assurer à tout moment quand les autres assurances exigent de souscrire avant le départ.

Couvertures : Même si, dans l’ensemble, les assurances PVT se valent du point de vue de la couverture, on peut noter quelques petites différences comme l’assurance des bagages durant tout le séjour en cas d’effraction et non seulement durant le voyage comme le propose ACS.
Chapka vous assure aussi dans la pratique des principales activités à sensation à l’exception des sauts en parachute, élastique ou parapente. Activités qui semblent n’être couvert pas aucune des assurances PVT de base.

Qui sont vos proches ? La notion de « proches » diffère quelque peu entre les deux assurances. Quand ACS parle de « proche » elle fait allusion aux parents, frères et soeurs. Chapka y ajoute les grand-parents.

Voyages et retour en France : Les deux assurances vous proposent de vous assurer durant les voyage que vous pourriez faire durant votre PVT, par exemple si vous comptez aller en Australie, vous serez assuré.
Chapka ajoute à cela une couverture durant 30 jours après votre retour en France, ce qui vous laissera le temps d’effectuer les démarches nécessaires pour rester couvert.

Tarif :C’est également un critère à prendre en compte. Pour 12 mois d’assurance en Nouvelle-Zélande, l’assurance Chapka est légèremet plus chere, l’équivalent de 3€ en plus par mois. Un écart qui, selon moi, n’influence que très peu la décision d’assurance.

5 Questions / réponses sur l’assurance PVT Nouvelle-Zélande

Une assurance PVT est-elle obligatoire pour se rendre en Nouvelle-Zélande ?

Si vous vous rendez en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un PVT, alors souscrire à une assurance PVT est effectivement obligatoire. Celle-ci pourra être vérifiée à votre départ de France ou à votre arrivée en Nouvelle-Zélande.

Combien coûte une assurance PVT pour la Nouvelle-Zélande ?

Tout dépend de l’assurance choisie mais comptez environ 400€ pour un an de couverture. Ce montant peut légèrement varier en fonction du choix de l’assureur.

Que couvre une assurance PVT ?

L’assurance est généralement là pour vous couvrir et donc payer vos soins de santé en cas d’accident ou de problèmes divers comme les maladies, etc.
L’assurance PVT prendra en charge votre rapatriement si votre état de santé l’oblige mais aussi en cas de décès d’un proche ou pourra faire venir certains de vos proches si vous êtes hospitalisé.
Dans certains cas vous pourrez être rembourser en cas de vol ou de perte de vos bagages. L’assurance pourra aussi vous avancer de l’argent en cas de perte de moyens de paiement, etc.

Est-il possible de prolonger son assurance PVT en Nouvelle-Zélande ?

Oui, dans la plupart des cas, il vous sera possible de ralonger votre période de couverture de quelques mois notamment si vous décidez de prolonger votre PVT de 3 mois ou de faire un voyage avant votre retour.

J’espère que cet article aura pu vous aider dans le choix de votre assurance PVT Nouvelle-Zélande.