Cape Kidnappers, le paradis de Fou de bassan

La richesse de la faune, notamment des volatiles de Nouvelle-Zélande est sans comparaison. Avant que les hommes n'y habitent, les îles de Nouvelle-Zélande étaient exclusivement peuplées de volatiles. Même si leur nombre a considérablement chuté depuis cette époque, ils restent très nombreux en Nouvelle-Zélande. Partons, aujourd'hui, pour le Cape Kidnappers, réputé pour être un important lieu de reproduction des Fous de Bassan (Ganett).
Mathieu
cape-kidnappers
La richesse de la faune, notamment des volatiles de Nouvelle-Zélande est sans comparaison. Avant que les hommes n'y habitent, les îles de Nouvelle-Zélande étaient exclusivement peuplées de volatiles. Même si leur nombre a considérablement chuté depuis cette époque, ils restent très nombreux en Nouvelle-Zélande. Partons, aujourd'hui, pour le Cape Kidnappers, réputé pour être un important lieu de reproduction des Fous de Bassan (Ganett).

1 Cape Kidnappers et sa colonie de Fous de Bassan

Débutons notre voyage au Cape Kidnappers par un peu d’histoire. Tout d’abord le nom de ce cap. Il nous vient du Capitaine Cook. Celui-ci lui donna ce nom après avoir subit une attaque d’un bateau Maori qui fit prisonnier l’un de ces hommes d’équipages.
Le Cape Kidnappers est, depuis les années 1870, le lieu de nidification d’une des plus importantes colonies de Fou de Bassan (Autralasian Gannet ). En effet, après avoir passé l’hiver (de Mai à Septembre) au large de l’Australie, les Fous de bassan reviennent au début du printemps pour construire leurs nids et couver leurs oeufs. Ce sont plus de 6500 Fous de Bassan qui trouvent refuge au Cape Kidnappers.



Les premières naissances ont lieu au début du mois de Novembre. Après une quinzaine de semaines, les jeunes Fous de Bassan se mettent à voler, après avoir pris jusqu’à 50 fois leur poids de naissance (env. 60 grammes à la naissance). C’est alors qu’ils entreprennent un long voyage de plus de 2800 kilomètres vers l’Australie, à travers la mer de Tasman qui leur prendra environ 8 jours. Ils reviendront ensuite en Nouvelle-Zélande, au Cape Kidnappers, après 2 ou 3 ans. Seul 70% à 80% des oiseaux nés au cap pourront rejoindre la Nouvelle-Zélande, après leur passage en Australie. Les autres seront morts entre-temps.


Au bout de 3 à 5 ans, les Fous de bassan rencontreront un partenaire qu’ils garderont toute leur vie. La durée de vie moyenne d’un Fou de Bassan adulte est de 20 à 25 ans, mais certains oiseaux peuvent vivre jusqu’à 33 ans.



2 Au plus près des Fous de Bassan

Le cap se situe à une vingtaine de kilomètre de la ville de Napier. Pour voir les Fous de bassan, au plus près, plusieurs solutions existent :

  • En kayak (par la mer)
  • A pied (par la plage), gratuit
  • En 4×4 (par la route) via agences, comptez 80$ par personne
  • En tracteur (par la plage) via agences, comptez 40$ par personne

Nous allons nous intéresser en priorité au trajet à pied, par la plage. Sachez tout d’abord qu’il n’est pas possible d’y aller en voiture, par la route, celle-ci traversant des propriétés privées. Il est néanmoins possible de rejoindre l’extrémité du cap en voiture par la plage, mais assurez-vous d’avoir un véhicule adapté, 4×4, car l’accès n’est pas facile.

Tout d’abord, rendez-vous à Clifton, c’est de ce lieu que débute le chemin pour rejoindre la pointe. Garez-vous devant le café (Clifton Cafe) ou à l’intérieur du camping (Clifton Motor Camp) se trouvant au bout de la route (l’entrée est payante 0,50$).


Depuis ce point, il vous faudra marcher environ 2 heures 30 pour rejoindre le lieu de nidation des Fous de Bassan. Un chemin long de 8 kilomètres vous y emmène. Les 7 premiers longent la plage, dans le sable ou sur des galets. Le dernier kilomètre est un petit chemin en herbe vous conduisant au sommet de la colline. C’est un trajet plutôt facile, ne présentant pas de difficulté particulière. Au 6ème kilomètre, vous pourrez apercevoir une première colonie de Fous de Bassan. Mais, ne vous trompez pas, la colonie principale n’est pas le long de la mer mais bien au sommet d’une colline.




Le principal point d’attention, à ne surtout pas négliger, est l’heure des marées. En effet, l’accès au site de nidification n’est accessible qu’à marée basse. Il est donc impératif de vérifier les heures de marée pour rejoindre le Cape Kidnappers. Notez qu’il vous faudra débuter votre marche aller au plus tôt 3 heures après la marée haute et votre marche retour au plus tard 1h30 après la marée basse. Même avec ce timing, vous devrez certainement vous mouiller un peu les jambes pour passer certains endroits. En théorie vous pourrez profiter du spectacle des Fous de Bassan durant 2 heures (vérifiez tout de même votre temps de trajet).


Mon avis sur Cape Kidnappers
Bien qu’éloigné des chemins touristiques les plus classiques, Cape Kidnappers est un endroit unique que je recommande à tous les voyageurs de passage à Hawke’s bay et aux alentours de Napier. Situé à quelques kilomètres de la ville, une bonne demi journée vous suffira pour cette excursion inoubliable. Attention aux heures de marais et à la période de l’année.

4 Vos questions / nos réponses

Quelle est la meilleure période pour voir les fou de bassan à Cape Kidnappers ?
Les fou de bassan passent tout l’été, en Nouvelle-Zélande. Ils arrivent au début du printemps (Septembre) pour repartir à l’automne (Mai).

Comment accède-t-on au site de nidification des fou de bassan ?
Plusieurs moyens s’offrent à vous, le mieux étant de vous garer au bout de Clifton Road, un parking est à votre disposition gratuitement. Il est aussi possible de se garer à l’intérieur du camping situé au bout de la route, mais cela vous en coutera quelques dollars.
Depuis ce lieu, longez la côté, par la plage sur 7 kilomètres, le site sera ensuite indiqué.

Quelles précautions faut-il prendre pour cette excursion ?
La marche pour rejoindre le lieu ou se situe les fou de bassan peut être longue. En effet, il faut compter 2h30 pour vous y rendre et la même chose pour revenir. Il peut faire très chaud, notamment l’été (période ou sont présents les fou de bassan), prévoyez donc de quoi vous hydrater, de la crème solaire ainsi qu’un chapeau ou casquette.


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?

Specialistes NZ

Destination-NouvelleZelande.com a reçu la certification “Specialist Gold” pour l’année 2018. Cette certification est délivrée par le site web officiel de la Nouvelle-Zélande : NewZealand.com .


Scroll Up