fbpx

Que faire de sa voiture durant son PVT en Nouvelle-Zélande ?

Si vous envisagez un PVT en Nouvelle-Zélande (ou ailleurs) et que vous possédez une voiture, il vous faudra alors gérer celle-ci durant votre voyage. Vous verrez qu’il existe plusieurs solutions dont certaines pourraient même vous rapporter un peu d’argent.
vendre-sa-voiture-pvt
Si vous envisagez un PVT en Nouvelle-Zélande (ou ailleurs) et que vous possédez une voiture, il vous faudra alors gérer celle-ci durant votre voyage. Vous verrez qu’il existe plusieurs solutions dont certaines pourraient même vous rapporter un peu d’argent.

1 Vendre sa voiture

Si vous n’avez pas énormément d’argent de côté pour partir ou si vous ne voulez pas partir sans rien en poche, vendre sa voiture parait être une solution toute trouvée.
En effet, cela vous permettra d’une part de partir l’esprit léger sans vous soucier de son devenir le temps de votre absence et d’autre part cela vous laissera un petit pécule toujours intéressant lorsque l’on voyage et veut découvrir un nouveau pays. Si vous optez pour la vente de votre voiture, plusieurs options s’offrent à vous.

  • Vendre votre voiture à un garage vous fera certainement gagner du temps en vous dégageant des fastidieuses visites de particuliers et des démarches administratives qui seront directement gérées par le concessionnaire, le Contrôle Technique n’étant même pas obligatoire. Point négatif : en règle générale, si vous ne rachetez pas une nouvelle voiture au garage, ce dernier reprendra votre véhicule bien en dessous de ce que vous pouvez espérer en le vendant à un particulier.
  • Si vous souhaitez vous séparer de votre voiture, la vendre à un particulier est certainement l’option la plus rentable au point de vue financier. Il vous faudra pour cela passer par l’étape de la mise en ligne de votre annonce, assurer les visites et gérer l’administratif en cas de vente. Pour cela, un formulaire de cession de véhicule est à télécharger et à remplir, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1707.

A noter que pour une cession à titre gratuit, le formulaire est le même que pour une vente. Il vous faudra vérifier la date de votre dernier Contrôle Technique, il doit dater de moins de six mois au moment de la vente ou de la cession.

2 Prêter sa voiture

C’est une solution comme une autre, si vous souhaitez garder votre véhicule, vous pouvez décider de prêter votre voiture à un proche. Pour cela, rien de plus facile, vous résiliez votre assurance auprès de votre compagnie, votre proche s’assure lui-même sur votre véhicule et le tour est joué.
Pour résilier votre assurance, si vous êtes dans votre première année de contrat, vous devez envoyer une lettre de résiliation en accusé de réception deux mois avant la date d’échéance. Après la première année de contrat, l’assurance est résiliable à tout moment sur simple courrier.
A noter néanmoins que si vous optez pour cette solution, le véhicule reste immatriculé à votre nom et c’est donc vous qui recevrez les éventuels PV contractés par votre proche. Un conseil : pensez à faire changer votre d’adresse en ligne sur le site https://immatriculation.ants.gouv.fr/Services-associes/Changement-d-adresse-en-ligne.

3 Louer sa voiture

Si vous ne souhaitez pas vous séparer de votre voiture et que cette dernière vous rapporte tous les mois un peu d’argent, une solution s’offre à vous : la location !
En effet, de nombreux sites tels que TripnDriver ou TravelCar vous permettent de mettre votre véhicule en location le temps de votre absence. Pour cela, rien de plus simple, vous réservez une place de parking sur le site pour la durée de votre séjour, vous déposez votre véhicule et le site loue votre voiture le temps de votre absence. A noter que pour une absence d’un mois minimum, certains sites demandent à ce que votre voiture n’excède pas 100000 Kms et ait moins de six ans. Un virement sera effectué tous les mois sur votre compte d’un montant variant en fonction du modèle et des locations effectuées.

En ce qui concerne les assurances, la compagnie assure votre véhicule tous risques et prend en charge les éventuelles réparations s’il y a lieu. Vous devez néanmoins rester assuré auprès de votre assureur habituel. En cas de contravention contractée par le loueur, vous devrez contester le PV et suivre les démarches de la compagnie, qui pourra vous dédommager au titre des démarches administratives à hauteur d’une dizaine d’euros.
Voilà pour ce qui est des différentes solutions possibles pour gérer votre voiture lorsque vous partez en PVT, n’hésitez pas à nous poser vos questions.

Un commentaire ? Une question ?

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d'une *


Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?

Specialiste NZ

Destination-NouvelleZelande.com a reçu la certification “Specialist Gold” pour l’année 2018. Cette certification est délivrée par le site web officiel de la Nouvelle-Zélande : NewZealand.com .