Jade nous raconte son PVT en Nouvelle-Zélande

Jade est partie vivre un PVT en Nouvelle-Zélande avec son copain à 23 ans. Elle nous raconte ses 5 mois d'aventure.
Mathieu
jade-cover.jpg
Jade est partie vivre un PVT en Nouvelle-Zélande avec son copain à 23 ans. Elle nous raconte ses 5 mois d'aventure.

Jade est partie vivre un PVT en Nouvelle-Zélande avec son copain à 23 ans. Elle nous raconte ses 5 mois d’aventure.

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Jade, j’ai 23 ans, je suis originaire du Sud de la France, plus précisément Montpellier. Avant mon PVT j’étais tout simplement serveuse dans un restaurant près de chez moi.
Quand et pourquoi avoir fait le choix d’un PVT en Nouvelle-Zélande ?

Mon copain et moi avons choisi de partir en Nouvelle-Zélande 5 mois avant notre départ. Nous avons choisi ce pays tout simplement car nous avons eu de supers bons retours de nos proches qui étaient là-bas.
Quand es-tu arrivée en Nouvelle-Zélande ?

Le 23 septembre 2015
Parle-nous de ton vol

Je suis partie le 21 septembre de Lyon avec la compagnie Emirates, avec une escale à Dubaï & une autre à Melbourne. J’ai payé 700€ l’aller, je n’ai pas pris de retour tout de suite et je suis passée par l’agence de voyage Cercles des Vacances.
Raconte-nous ton arrivée en Nouvelle-Zélande ?

J’ai atterri à Wellington, capitale de Nouvelle-Zélande et des amis à nous de France sont venus nous chercher. Les premières nuits j’étais dans l’auberge de jeunesse “BASE” dans Wellington, le décalage horaire est un peu difficile malgré tout, j’étais complètement décalée!
Raconte-nous tes premières démarches en Nouvelle-Zélande ?

Le deuxième jour je suis allée ouvrir mon compte en banque dans l’une des banques les plus connues là-bas: ANZ. Assez facile, il suffit juste de donner un justificatif de domicile que l’auberge nous a fait. Puis j’ai acheté une carte prépayée chez SPARK, 19$ le mois, Sms illimités & 500MO de data, et le + : Il y a des bornes Wi-Fi Spark partout en Nouvelle-Zélande du coup assez pratique!!!
Et en dernier je suis allée demander mon IRD, pour pouvoir travailler. Il faut remplir un formulaire à la poste, “PostShop” et vous recevez votre numéro IRD soit par appel soit par courrier 2 semaines après.
Parle-nous de tes premières rencontres en Nouvelle-Zélande ?

Vu que j’avais déjà ma bande d’amis sur place, nous restions entre Français, mais lorsque je suis partie en road trip, j’ai fait des Woofing et fait de belles rencontres Kiwi!!
As-tu travaillé pendant ton PVT ? Si oui peux-tu nous en parler ? As-tu eu des difficultés à trouver un emploi ? Où l’as-tu trouvé ?

J’ai travaillé les 3 derniers mois de mon PVT, j’étais serveuse dans une agence d’intérim spécialisée en restauration sur Auckland. J’ai envoyé mon CV, le lendemain j’ai eu un entretien puis 2 jours après je travaillais. Je faisais également du baby sitting pour une famille de Français. Dans mon agence j’étais payée 17$ l’heure brut et je faisais des missions un peu partout pour des mariages, des soirées cocktails, dans le restaurant d’un hôtel ou même de la plonge dans des sociétés. Les conditions de travail dépendaient des missions, mais l’ambiance en Nouvelle-Zélande est plutôt cool!
As-tu beaucoup voyagé ? Si oui peux-tu nous expliquer comment ? Comment t’es-tu déplacé? Où as-tu logé ?

Oui j’ai voyagé durant 5 mois en van, que mon copain et un ami ont aménagé eux même. J’ai fait le tour des 2 îles et je dormais dans les campings gratuits et parfois payants. J’ai également passé 3 semaines en Wwoofing.
As-tu fais beaucoup de rencontres ?

Pendant les wwoofings que j’ai fait à Nelson et Queenstown dans l’île du Sud, j’ai rencontré énormément de Kiwis, que ce soit les gens qui m’ont accueillie ou leurs amis. J’ai également rencontré des Français qui sont devenus mes amis, à Queenstown et Auckland, pendant mon road trip et ma vie sur Auckland.
Avais-tu un bon niveau d’anglais en arrivant ? As-tu eu des difficultés à ce niveau là ?

Non, j’étais débutante j’avais juste les bases. C’était un peu difficile au début pour faire les papiers, mais à force je me suis habituée, et j’ai appris davantage durant les Wwoofing.
Raconte-nous ton/tes meilleur(s) souvenir(s) ?

Mes meilleurs souvenirs sont mes moments à Queenstown, entre les 2 Wwoofing extras que j’ai fait, et le saut en parachute! Evidemment, l’Île du Sud en général, qui est splendide, vivre en van est une expérience unique. La meilleure rando que j’ai fait c’est le Tongariro Crossing dans l’Île du Nord.
Ta/tes plus grosse(s) galère(s) ?

Ma plus grosse galère était surtout quand il pleuvait et qu’on était coincé dans le van….

Qui sommes-nous ?

Julie et Mathieu, deux passionnés de la Nouvelle-Zélande. Après avoir longuement visité la Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de vous faire découvrir ce magnifique pays. Nous partageons nos conseils pour bien préparer votre voyage en Nouvelle-Zélande.


CONTACTEZ-NOUS

QUI-SOMMES-NOUS ?


Scroll Up